Musique

Millau-Larzac. Le premier clip de confinement de Mama Said

Mama Said est une formation musicale composée de trois artistes, Joshua, Guillaume et Anaïs qui mêle violoncelle, guitare, voix et percussions.

Confinement oblige, c’est avec sa femme chanteuse et violoncelliste que Joshua a décidé de mettre en scène son quotidien sur une création musicale originale.

« Je trouve qu’il y a en ce moment ne nécessité de communiquer, d’envoyer du lien vers le monde, de faire rire, faire réfléchir. »

Le groupe, né en 2017 sur le Larzac joue publiquement depuis trois ans et s’est déjà produit en Irlande et aux USA dont Joshua est originaire, ce qui explique les textes en anglais. « Dont go away mad » (Ne partez pas fâchés) est un texte qui monte en puissance, truffé de références culturelles dans lequel les jeux de mots s’enchaînent.

« Il invite à une prise de conscience et à s’interroger sur la responsabilité de chacun pouvant aller parfois jusqu’à la misanthropie et à ce besoin de se lier au monde ».

Le groupe aux influences multiples et mondiales, « aux saveurs de folk américain, de blues de reggae en gipsy-hip-hop » a un besoin viscéral de composer et surtout de jouer. « Ça explose, ça déborde et on a des choses à dire et à faire ressentir ».

Le confinement a changé la donne comme pour beaucoup de personnes, il a fallu s’adapter et composer avec la vie de famille. Réalisateur de formation, Joshua a décidé de partager cette expérience en mêlant musique et vidéo, voici le premier clip de confinement de Mama Said.

Bouton retour en haut de la page
X