Aveyron. Un confinement suivi même dans les campagnes…

Même dans les territoires les plus reculés, la gendarmerie de l’Aveyron est à pied d’œuvre pour faire respecter les mesures de confinement mises en place depuis une semaine.

« Les campagnes ne sont pas laissées sans surveillance et les brigades de gendarmerie veillent au strict respect du confinement dans des zones rurales qui ont vu se réfugier bon nombre de citadins », explique la gendarmerie de l’Aveyron.

Dans ce cadre, les 123 kilomètres en terres aveyronnaises du chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle sont interdits aux pèlerins et randonneurs jusqu’au mardi 31 mars. Ainsi, le chemin est régulièrement surveillé par les gendarmes qui effectuent des patrouilles à pied comme en véhicule.

© Gendarmerie de l’Aveyron