Millau. Confinement : Prise en charge des victimes de violences conjugales

Dans le contexte actuel de confinement, les structures d’accueil sont toutefois disponibles et assurent avec leurs professionnels formés et qualifiés, des permanences téléphoniques permettant un accueil, une écoute, et une orientation des victimes de violences conjugales.

Les services mis en place par l’État au niveau national continuent d’assurer l’écoute et l’accompagnement des victimes de violences conjugales. Il est possible :

  • d’appeler le 3919 : appel anonyme et gratuit où des écoutantes qualifiées pourront conseiller et orienter les victimes, de 9 heures à 19 heures, du lundi au samedi,
  • de contacter le portail de signalement en ligne des violences sexuelles et sexistes par Tchat, accessible via le site service-public.fr et l’adresse signalement : violences-sexuelles-sexistes.gouv.fr (accès gratuit et sans obligation de déclarer son identité).

Pour les questions concernant les sexualités – Contraception – IVG  : 0 800 08 11 11.

En Aveyron : les associations maintiennent des permanences téléphoniques. Vous pouvez joindre :

  • le Centre d’Information des Femmes et des Familles – CIDFF : 05 65 68 18 09,
  • l’ADAVEM/ France victimes 12 : 05 65 73 56 00,
  • le Planning Familial de l’Aveyron : 06 33 07 00 83 ou le 06 32 95 22 12,
  • Trait d’Union à Millau : 05 65 60 92 71,
  • Village 12 à Villefranche de Rouergue : 05 65 81 17 25.

Les horaires sont variables d’une structure à l’autre, mais vous aurez la possibilité de prendre un rendez-vous téléphonique avec un professionnel qualifié, un juriste ou un psychologue.

En cas d’urgence : Police – Gendarmerie : 17 Besoin d’Hébergement : 115 Urgences médicales : 15