La semaine dernière, Miguel Garcia – qui se présente à sa succession – et son équipe ont laissé dans les boites à lettres leur programme pour les élections à venir, présentant à la fois « une équipe renouvelée, avec l’expérience des anciens, et l’engouement des jeunes, autour des projets élaborés ensemble ».

La liste « Toujours Veyreau » entend travailler « dans la continuité logique des travaux réalisés lors du mandat qui s’achève », comme l’aménagement du pré et des abords de la maison d’Amélie, mais aussi porter des projets nouveaux : reconstruire le moulin de Luc, à l’instar de ce qui s’est fait sur le Méjean ou le Larzac, « pour que le causse Noir voit lui aussi, l’un de ses moulins emblématiques renaître de ses ruines. »

Un musée à l’étude

« L’attractivité touristique et la visibilité d’un tel monument sont évidentes, explique Miguel Garcia. Veyreau possède des richesses qu’il faut absolument mettre en avant pour redonner de l’attractivité sur la commune, le moulin de Luc en est un exemple, mais il y a aussi l’herbier du causse Noir, des collections privées sur les outils et métiers d’autrefois, ou encore une richesse immatérielle telle que les légendes ancestrales. »

L’idée d’un musée découle de ce constat, et ce projet qui tient à cœur les candidats, se ferait par étape, en développant indépendamment chacun des points suscités (réhabilitation du moulin, expos sur l’herbier à Cadenas dans un premier temps…) jusqu’à aboutir à une structure d’accueil, un musée. Ce dernier se ferait en partenariat avec des structures existantes, dans le style d’une annexe.

Réflexion sur le cœur du village

Autres points évoqués : la place du village, un programme accès sur le patrimoine, le tourisme et l’attractivité, la vie sur la place du bourg, « qui se vide au profit des abords du village ». Dans ce but, une réflexion est envisagée autour de la maison des Marthe.
Le précédent mandat a été marqué par la réalisation de la salle des fêtes et l’église, laissant ce foncier au cœur du village en attente.

« Elle sera traitée ce coup-ci, si les habitants renouvellent leur confiance à la liste entière, dimanche. Il faut être une équipe entière, soudée et portée par une dynamique commune, ce que nous sommes, pour parvenir à mener à bien autant de projets, plutôt que rongée par une opposition systématique et non constructive », assure Miguel Garcia.