Millau. « Alter & Go », le bilan de la première édition

La Jeune Chambre Économique de Millau a organisé, pour la première fois, une soirée « Alter&Go », sur le thème de l’alternance, le jeudi 5 mars dans les locaux de 2iSA.

Cette soirée, à destination des jeunes souhaitant se lancer dans l’alternance, avait pour but de mieux comprendre le dispositif de formation et de répondre à certaines interrogations.

Elle était destinée à présenter les nombreux avantages que procure l’alternance et à lutter contre les idées reçues en présentant cette formation sous d’autres angles afin de montrer qu’elle n’est pas uniquement une « voie de garage » réservée aux métiers manuels.

Au cours de la soirée ont été présentés les atouts du côté de l’entreprise en permettant à l’employeur de préparer l’avenir, d’anticiper les départs à la retraite tout en transmettant le savoir-faire à travers une formation interne et en offrant un accompagnement plus prononcé que par un simple recrutement.

Trois rencontres et une table ronde

L’alternance permet aussi de répondre à la pénurie de compétences que l’on peut retrouver dans certains domaines comme le bâtiment.

Enfin, la soirée visait à présenter ce type de formation comme un tremplin pour l’emploi. En 2019, 458.000 apprentis étaient recensés en France, 70 % d’entre eux trouvent un emploi sept mois après la fin de leur formation.

La table ronde organisée dans les locaux de 2iSA a été le résultat d’une succession d’actions qui ont été menées en amont de la soirée. « Au total, Alter&Go a permis à la JCE de rencontrer 150 Millavois à travers trois rendez-vous », se félicite Benoit Renaut, responsable de la commission Alter&Go à la JCE. Une rencontre des jeunes de la Mission Locale le 18 février, une autre avec des lycéens de l’établissement Jeanne d’Arc le 28 février, et cette table ronde sur l’alternance à 2iSA le 5 mars. »

Une table ronde autour de laquelle trois intervenants sont venus témoigner : Adrien Bas (licence conception industrielle chez Actia Télécom), Nicolas Carrière (BTS Electrotechnique en alternance chez le Groupe Lactalis au Massegros), Julien Blanc (CAP Electricité en alternance chez Caumes électricité).

Les professionnels et collectivités (Chambre des Métiers, Greta, CCI Aveyron, Région Occitanie, Communauté de Communes Millau Grand Causse, étaient aussi invités à intervenir.