Comprégnac-Peyre. Une nouvelle réunion publique avec Sandrine Strasser

Depuis le 2 mars, l’équipe menée par Sandrine Strasser va à la rencontre des habitants des deux villages et hameaux alentour pour présenter le programme de la liste « Agir Ensemble » et entendre les attentes de la population.

Samedi 7 mars le public est venu à sa rencontre et la salle du château ne laissait plus une chaise de libre. En présence de ses colistiers, mais aussi d’anciens élus, du maire sortant Jean-Paul Hatsch et des candidats d’autres listes, la présentation des points clefs du programme électoral pour le mandat 2020-2026 a donné lieu à un échange face à quelques contradicteurs présents dans la salle.

La liste « Agir Ensemble » porte quatre projets majeurs qui ont pu être présentés succinctement et discutés :

• Retirer les poteaux et mettre les lignes électriques et téléphoniques en terre le long de RD41.

• Ouvrir un lieu de vie à l’année au centre de Comprégnac, suite à la fermeture des restaurants de Candas et de Montjaux. « Il faut bien réagir en relançant l’attractivité du village, la qualité d’accueil avec une buvette/épicerie de dépannage et une salle multifonctions pour les activités culturelles ».

• « Voir grand » avec le Plan Local d’Urbanisme intercommunal et Déplacement dans le Grand site Midi-Pyrénées et « rattraper un retard de 20 ans » avec un maillage de pistes cyclables sécurisées qui relient Millau au site classé de Peyre et Comprégnac son futur lieu de vie, son camping, sa Maison de la Truffe.

• Augmenter les recettes de la commune en instaurant un parking payant pour le village de Peyre en période touristique et hors résidents afin de financer en partie les travaux d’entretien et des installations proposées comme cela se pratique dans les autres « Plus beaux villages de France » en Aveyron.

Lors de la discussion avec la salle, il est apparu que certaines de ces propositions avaient déjà été initiées auparavant lors des mandats précédents et les obstacles rencontrés avaient été nombreux. La création d’une zone Silence et Naturelle « a sans doute été insuffisamment concertée », « mais fait cependant sens dans l’amélioration continue du cadre de vie ».

« S’assurer que les candidats habitent bien sûr le village »

Ce qu’affirme l’équipe Agir Ensemble, c’est sa volonté de « faire avancer le village sur ces projets, avec une méthode basée sur plus de concertation qui recherche le consensus pour petit à petit amener des transformations dans nos modes de vie, et créer un cœur de village plus agréable pour chacun, plus vivant et mieux relié aux villages voisins ».

Bernard Gau, colistier, a pu expliquer les avantages de la concertation large sur chaque changement de la vie du village, et ainsi enrichir le projet et fédérer toute la commune.

Nicolas Ottenheimer a pris comme exemple le succès de la journée de samedi pour le nettoyage des berges du Tarn pour faire un appel : « Il est possible qu’un collectif de dizaines et de dizaines de personnes se retrouve pour transformer et aider sur des projets. Il faut savoir rassembler sur des évènements clefs tous les ans et permettre de nouvelles réalisations au-delà du festif. »

Bien évidemment l’ensemble de ces projets seront « vérifiés dans leur faisabilité et en particulier dans un cadre financier contrôlé qui ne fera pas appel à de nouvelles contributions des habitants ».

« En me choisissant comme futur maire de Comprégnac, chacun des 11 membres du conseil municipal devra s’engager pleinement, assure Sandrine Strasser. On n’attendra pas les vacances scolaires ou les week-ends pour faire les réunions du conseil municipal. En effet, à la différence de l’autre liste, nous avons tenu à ce que tous les candidats soient des résidents permanents sur la commune afin d’assurer un contact direct et surtout une efficience réelle, palpable auprès de tous. Il serait souhaitable avant le vote du 15 mars de bien s’assurer que les candidats habitent bien sûr le village et non en dehors du département de l’Aveyron, comme si dans la fonction de conseiller il n’y avait rien à faire. Par l’implication immense de chaque conseiller nous permettrons à la commune de Comprégnac-Peyre de fonctionner mieux, et aux projets structurels plus ambitieux d’aboutir ».

Prochaine réunion publique ce jeudi 12 mars à 19h.