Millau. Des étudiants en licence dès la rentrée 2021

Lors d’une conférence de presse, l’association Millau Enseignement Supérieur a souhaité officialiser l’annonce de la création d’une Licence AES (Licence d’administration économique et sociale) à Millau.Elle devrait être accessible à une soixantaine d’étudiants en première et deuxième année, dès la rentrée scolaire 2021-2022.

« Il a été dit tout et n’importe quoi sur cette licence, je tenais à rétablir l’ordre des choses et à donner la bonne information », précise Jean-Michel Beaumevieille, le président de MES – CNAM Midi-Pyrénées avant de le présenter.

De l’idée au projet

Dans le cadre des projets de campus connectés initiés par le gouvernement pour permettre aux étudiants des territoires ruraux d’avoir plus facilement accès aux études supérieures, Millau Enseignement Supérieur a saisi l’opportunité de donner vie à une idée qui était dans les tiroirs depuis plusieurs années déjà.

Étape par étape et grâce aux bonnes relations entretenues par Philippe Mallaroni (le vice-président du MES) avec la faculté de Montpellier dans laquelle il enseigne, une convention-cadre a fini par être signée et validée à l’unanimité par les parties prenantes.

« Nous avions la volonté de doter le territoire d’un enseignement supérieur qui cadre bien avec les besoins locaux des entreprises, mais elle peut également mener à des postes au niveau national et international ».

Le projet qui nécessite forcément l’implication des collectivités territoriales à plusieurs titres, a d’ores et déjà reçu le soutien des candidats Gazel, Rouve et Saint-Pierre, les autres n’ayant pas encore contacté le MES.

En pratique

Ce sont les deux premières années de la licence qui se feront à Millau. Les cours magistraux qui représentent la plupart des enseignements seront donnés à la faculté de Montpellier et retransmis aux étudiants millavois par vidéo-conférence. Le reste de l’enseignement, en présentiel, sera dispensé par les professeurs de Millau Enseignement Supérieur, comme il prendra en charge le côté l’administratif.

Une société spécialisée dans les solutions vidéos pour l’enseignement s’est déjà livrée à des tests qui se sont avérés concluants et permettraient d’avoir une haute qualité de réception.

La dernière ligne droite

Aujourd’hui, c’est une étape de réflexion et de finalisation qui a débuté pour définir les modalités techniques et financières, qui sera portée par la Communauté de communes Millau grands Causses.

La licence bénéficiera d’une subvention non négligeable de 50.000 € « d’amorçage » à laquelle s’ajouteront les subventions de la Région pour l’investissement pour le matériel et celles attribuées par élève, pour arriver en « rythme de croisière après le démarrage » à un budget de fonctionnement annuel d’environ 120.000 €.

Si les échéances prévues sont respectées, la licence sera accessible sur Parcoursup pour la rentrée 2021.

Avec la Création de cette licence connectée, Millau Enseignement Supérieur se positionne comme un pionnier puisque c’est la première en son genre a être créée en France. Ses acteurs saluent « l’esprit d’ouverture de la faculté de Montpellier. »

Gageons que le modèle millavois impulsé par les bénévoles de l’association marquera le début d’une longue série et que d’autres verront le jour.