Millau. Une étape de franchie pour le futur complexe sportif

Après l’élaboration du projet du complexe sportif du centre aquatique et d’escalade de Millau, on entre désormais dans la phase opérationnelle et active, celle de la conception.

Le chantier de réalisation commençait mercredi 5 février avec la première réunion de tous les acteurs du projet à la Communauté de communes Millau Grands Causses.

Gérard Prêtre, le président de la communauté en souligne l’importance aux côtés de Christophe Saint-Pierre maire de Millau.

« Il est le plus gros projet que l’on ait porté durant ce mandat, et même pendant les mandats précédents, c’est un projet de territoire qui va même au-delà du territoire puisqu’il correspond au bassin de vie ».

Le travail qui commence dès à présent consiste à planifier et définir tous les détails du projet en relation avec les intervenants du groupe qui vont réaliser le chantier avec le mandataire du groupement, l’entreprise Socotrap.

C’est une équipe de constructeurs et de maîtres d’œuvre tous spécialistes nationaux dans leurs domaines respectifs qui doit maintenant prévoir les échéances des travaux.

Concrètement, cette phase de planification et de coordination va durer environ huit mois puis suivra la phase de travaux d’une durée de 15 mois.

Pendant ce temps, le centre aquatique ne devrait pas fermer ses portes au public, ce qui explique le temps important de préparation : il faut prendre en compte tous les réseaux (eau, électricité…), la sécurité des personnes et des ouvriers (avec par exemple le désamiantage) et de nombreux éléments que les Millavois ne verront pas de l’extérieur, mais qui sont d’une importance capitale pour le bon déroulement des travaux qui devraient débuter au mois de septembre prochain.

La population, les touristes et les sportifs du monde entier pourront profiter du complexe dans un peu plus de deux ans, patience !