« Se réapproprier les biens communs à Millau »

La liste « Alternative écologique et anticapitaliste » vous invite à une projection-débat sur la remunicipalisation de l'eau, mardi 11 février à 20h à la salle René Rieux, en présence du réalisateur.

L’eau est à qui ? À l’État, aux politiques, aux multinationales, aux financiers ou bien… à nous tou·te·s ? Le film nous amène à la découverte de la diversité de voix qui s’élèvent pour l’eau bien commun en France, et nous plonge au cœur d’actions citoyennes aussi nombreuses qu’hétéroclites : éducation populaire, art activisme, expertise et plaidoyer, actions juridiques et désobéissance civile… C’est David contre Goliath, version contemporaine.

Les géants de l’eau n’hésitent pas à user de procédés dignes de films d’espionnage pour décrédibiliser le mouvement… Mais inexorablement, les luttes, les défaites et les victoires citoyennes érodent, vague après vague, le pouvoir des puissants de l’eau.

Comme ailleurs, la délégation de service public de l’eau à Millau a fait augmenter la facture, a rendu la gestion et la tarification opaque pour les usagers. L’argent qui part en dividendes aux actionnaires pourrait permettre la gratuité pour les premiers mètres cubes liés aux besoins vitaux, des abonnements plus accessibles et un meilleur entretien du réseau.

Ce film est l’occasion pour nous d’échanger avec les Millavois·es sur la ré-appropriation citoyenne des biens communs et de montrer qu’on peut gagner face à la voracité des multinationales comme Véolia.

On nous répète inlassablement qu’on ne peut pas grand-chose face aux multinationales, leurs lobbys et le pouvoir qu’elles détiennent dans tous les échelons politiques. Nous, nous souhaitons montrer, à travers cette soirée, mais aussi tout au long de notre campagne, que nous pouvons reprendre le pouvoir sur nos vies.

Retrouvez-nous au marché tous les vendredis et sur notre page Facebook : « Alternative écologique et anticapitaliste »

Camille Valabrègue,
Tête de liste « Alternative écologique et anticapitaliste »