Millau. Une grande fête pour le dernier anniversaire du SOM Natation

« Le samedi 22 février sera une date importante dans la vie du club », avertit Patrice Vidal, le président du SOM Millau Grands Causses Natation. Une date importante, pour une double raison.

Tout d’abord, parce que le club de natation de la ville de Millau, premier club départemental toutes disciplines confondues avec ses quelque 1.200 licenciés, va fêter ses 50 ans.

« 50 ans, le bel âge », sourit Patrice Vidal. Pour l’occasion, une grande soirée est organisée à la salle des fêtes de Millau, avec repas et animation musicale « pour toutes les générations ». Il ne sera pas question de faire venir des guests-stars, mais juste de faire la fête « en famille », avec les nageurs actuels et les anciens.

Un repas sera proposé à partir de 19h30 (au menu : salade verte aux oignons frits & farçous, truffade du Cantal & saucisse de porc, fromage du Larzac, mousse au chocolat & chantilly, café & vin, pour 25 €, inscriptions sur le site du club avant le 15 février). À partir de 23 h, les portes seront ouvertes à tout le monde, pour une fin de soirée (et une nuit…) en musique avec l’orchestre Miami.

« Nous voulons juste faire quelque chose de festif, sans trop de bla-bla, autour des rencontres, des vieilles photos, des bons souvenirs, de la fête », assure le président.

Un mariage à quatre

Mais cette soirée marquera aussi le dernier anniversaire du SOM Grands Causses Natation. À partir du mois de juin, le club historique va disparaitre…

En effet, le SOM Natation, le club d’escalade Couleur Caillou, le club Millau Sauvetage et le Club Alpin Français (CAF) qui gère la salle d’escalade actuelle, vont fusionner pour ne faire plus qu’un.

« Ce sera une association de club multisports, de type ASPTT, explique Patrice Vidal. Nous travaillons ensemble, depuis de longs mois, sur ce projet. »

L’idée ? Avoir un seul délégataire pour pouvoir répondre à l’appel d’offres de la DSP du mois de septembre de la Communauté de communes et postuler pour être délégataire du futur complexe sportif, comprenant le centre aquatique et la salle d’escalade.

« Nous sommes obligés de nous marier, mais ce n’est pas un mariage forcé », tient à souligner Patrice Vidal, en évoquant « la bonne entente avec les autres structures. »

« C’est même l’une des meilleures choses qui pouvaient arriver au club », assure-t-il.Vincent