Millau. Le plus jeune colistier des municipales de 2020

Il s’appelle Théo Costes, il a 18 ans depuis le mois de novembre dernier et il est le plus jeune colistier de toutes les listes millavoises pour les élections municipales de 2020.

Bien qu’ayant eu d’autres sollicitations, c’est avec la liste « Millau en action » qu’il a choisi de s’engager.

« Ce sont des gens qui ont une bonne connaissance des dossiers, j’ai été très bien intégré dans l’équipe qui porte des projets réalistes et ambitieux en accord avec mes valeurs. Je suis convaincu que malgré mon jeune âge, je peux apporter ma pierre à l’édifice. »

Un premier engagement politique en tant que jeune majeur, mais pas une première expérience : la carrière du jeune homme est déjà bien longue malgré son âge.

Alors qu’il n’est qu’en CM1 à l’école Eugène Selles de Millau, il entre pour la première fois au Conseil Municipal Juniors et Seniors.

Je ne savais pas trop où j’allais, mais rapidement je me suis fait des amis et j’étais content de représenter les jeunes de la ville.

En classe de sixième au collège Marcel Aymard, le goût des autres et des responsabilités le pousse à se présenter comme délégué de classe et en cinquième, il finit par être conseiller départemental jeune. Tous les mois, il « monte » à Rodez représenter son collège : et là, c’est le déclic !

Cette expérience a été le déclencheur, j’ai eu vraiment envie de défendre des projets, de représenter des gens.

Il fera partie du Conseil Municipal Juniors et Seniors qu’il qualifie de « formidable expérience » jusqu’à la fin de son année de terminale. Pendant ses années lycée, il intègre le Conseil de vie lycéenne et la Maison des lycéens qui lui permettront de comprendre le fonctionnement du budget d’une association.

Après avoir obtenu son bac S, il rentre en prépa à Albi pour passer le concours Sciences Po qu’il aimerait obtenir à Aix-en-Provence ou à Toulouse pour rester près de Millau, qu’il affectionne particulièrement. Mais la tâche s’annonce ardue, sur 12.000 candidats seulement 1.800 seront retenus.

Sportif amoureux de sa région

Si Théo multiplie les engagements et les fonctions, c’est aussi un sportif complet qui aime sa région puisqu’il fait partie du SOM athlétisme. « J’aime courir, ça me permet d’être en contact avec la nature, avec mes racines sur le Lévézou et le Causse Noir », explique le jeune homme.

Il skie avec le club de l’Alpina tous les dimanches l’hiver depuis 11 ans, a fait du vélo, de la natation avec le SOM Natation du CP à la terminale, et du piano au lycée. Très attaché à la culture locale, il pratique l’Occitan.

La culture permet de rester ouvert aux autres, de comprendre aussi mieux celle des autres.

Rien ne prédestinait Théo Costes à ce parcours atypique et déjà très riche, c’est l’exemple du jeune bien dans ses baskets et bien dans sa tête qui a déjà l’assurance et les convictions d’un grand monsieur !

Il est de ceux qui prouvent que tous les jeunes ne sont pas désintéressés de la politique, et lorsqu’on lui demande s’il a un message pour la jeunesse millavoise :

« Je veux porter leur voix, je les encourage à venir voter car tout ce qui sera fait aura un impact dans leur vie quotidienne, je reste à leur écoute et chacun d’eux peut me joindre ou me poser des questions via les réseaux sociaux, je leur répondrai. »