Comprégnac. La fête du cochon arrive à bon porc

Le cochon c’est la santé : et ce samedi 25 janvier, c’est l’esprit sain dans un porcin que les apprentis charcutiers et les gastronomes pourront proclamer : « qui vivra verrat ! » et, pour les plus atteints par la fièvre porçinophage, se voir proposer une truie-thérapie par l’association Tarnaval, organisatrice des festivités.

Monsieur Cochon est attendu à 15 h à la salle des fêtes de Comprégnac pour y subir une découpe en règle, suivie de sa transformation en saucisse ; le public est invité à participer activement à ce rituel millénaire,  sous la direction de Maître Christophe, qui supervisera aussi les opérations culinaires nécessaires à la préparation du banquet du soir.

Et quel banquet ! Accueil en fanfare dès 19 heures, Chorizo frais grillé sur son lit de verdure, Mafé de porc à l’Ivoirienne accompagné de riz, fromages locaux, galette des Rois de fabrication maison, vins, café, et l’addition s’il vous plait, quoi, quinze euros seulement (les frais d’apéritifs sont à la charge des consommateurs), avec en cerise sur le gâteau  le bal trad digestif assuré par la Cie Louis Soufflet  ??? Et gratuit pour les enfants de moins de 10 ans ! Incroyable…

Mais tout cela ne sera possible qu’à la condition de s’être préalablement inscrit en téléphonant  au 06 72 10 03 39. Une lourde amende sera exigée des convives qui n’arboreront pas un détail vestimentaire de couleur rose.