Millau. Football : L’équipe fanion surprise à Druelle

En déplacement à Druelle, nos seniors 1 ambitionnaient de ramener au moins le point du match nul, si ce n’est plus, contre une équipe mal classée. Cependant, il convenait de ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué et le match en est la parfaite illustration.

Le début de rencontre était parfaitement équilibré avec une équipe millavoise qui cherchait à imposer son jeu face à des Druellois habitués à leur pelouse synthétique.

Dès la 15e minute, sur un contre rapide parfaitement mené, le n°7 local dépose littéralement la défense somiste et offre un caviar au n°10 qui s’en va battre l’infortuné gardien sans coup férir : Druelle vient d’ouvrir le score sur sa première occasion.
Millau ne se laisse pas abattre et continue à monopoliser le ballon sans toutefois être véritablement dangereux, par maladresse, alors que les attaquants locaux, misant sur leur rapidité d’exécution, parviennent sur leurs contre-attaques à semer le danger dans l’arrière garde visiteuse. La mi-temps est sifflée sur se score somme toute logique (1-0).

La seconde période n’est pas entamée depuis 2 minutes que, suite à une erreur de défense, l’avant centre local double la mise : les Millavois accusent le coup et durant quelques minutes semblent douter.

Cependant, sous l’impulsion d’un Monty au four et au moulin, ils se reprennent et sur une action confuse, de près, Ayrinhac réduit le score à la 60e minute. Les visiteurs reprennent espoir et dominent le jeu se créant enfin de multiples occasions et justifiant leurs ambitions de début de partie jusqu’à ce que l’on peut qualifier de tournant de la partie.

Sur une énième situation dangereuse dans la surface de réparation locale, un défenseur fait une main que malheureusement l’arbitre ne voit pas. Sur la contre-attaque, deuxième erreur défensive des Millavois au bénéfice au n°10 local qui n’en demandait pas tant et se fait un plaisir d’enfoncer le clou en scorant une seconde fois : on est à la 80e minute.

A 3 à 1, les carottes semblent cuites, mais le SOM ne s’avoue pas vaincu et continue son pressing. Pressing payant puisque sur une accélération de Liot, celui-ci est déséquilibré dans la surface de réparation : pénalty transformé par Diedhiou.

On s’achemine vers un final haletant, mais Millau a laissé trop de forces dans la course poursuite et le n°7 local, à la 90e minute sur une belle accélération, clôture le score d’un beau tir croisé.

Ce fut un match très agréable à suivre, disputé dans un très bon esprit et parfaitement arbitré par M. Villefranque. Les Millavois peuvent avoir des regrets, car leur domination n’a pas été payée : on peut mettre cela, peut-être, sur le compte d’un manque d’habitude d’évoluer sur une telle surface de jeu (au contraire de leurs adversaires du jour). Gageons que d’autres adversaires seront eux aussi surpris par la qualité de cette équipe de Druelle et de ses installations.

SO Millavois sur Score’n’co