Millau n’est plus invaincu sur sa pelouse cette saison, la redoutable et expérimentée équipe d’Agde est venue s’imposer dimanche au Parc des sports 23 à 22.

Cette première défaite à domicile est vraiment cruelle pour les Millavois, car les Agathois ont inscrit l’essai de la gagne dans les arrêts de jeu. Ce qui est le plus rageant, c’est que ce match échappe aux Millavois alors qu’ils menaient de huit points à cinq minutes de la fin et que par manque de maitrise collective, ils n’ont pas pu conserver le score.

Durant la première mi-temps, chaque équipe a eu des temps forts près des lignes adverses, mais les défenses ont pris le pas sur les attaques et un duel de buteurs s’est engagé pour un score de parité de 6 à 6 aux citrons (deux pénalités d’Escalais pour le SOM et deux pénalités de Barthez pour le ROA).

Le début de deuxième mi-temps a vu les locaux s’échapper au score avec un superbe essai de Castellarin après un gros travail des avants sur une conquête en touche. Escalais a continué d’engranger au pied tant et si bien qu’on pensait s’acheminer vers une nouvelle victoire à domicile. Mais les Agathois y ont cru jusqu’au bout, eux qui étaient venus pour gagner comme annoncé, et ont jeté toutes leurs forces dans la bataille pour inscrire deux essais dans les cinq dernières minutes.

Comme l’a précisé l’entraineur Somiste, Baptiste Majorel, « ce match s’est joué sur des détails notamment des mauvaises sorties de camp en deuxième mi-temps qui ont mis les Millavois sous pression ou des premiers plaquages manqués ». Il n’en fallait pas tant aux Agathois qui se sont permis ainsi de punir Millau.

Rageant notamment pour la qualification qui s’éloigne sans doute et il va falloir réagir vite pour s’éloigner de la zone de relégation, car dans cette poule très difficile et homogène, tous les points vont compter au final.

Le prochain déplacement à Tricastin tombe à pic pour voir la capacité de réaction des Millavois qui doivent une revanche à leurs supporters encore venus nombreux dimanche.

Un premier succès à l’extérieur éviterait assurément une fin de saison sous pression, on y croit !