Aguessac. Les vœux d’Aimé Héral à la population

©Millavois.com

Samedi 11 janvier, le maire d’Aguessac a présenté les traditionnels vœux de début d’année devant de nombreux habitants du village. Étaient également présents : Arnaud Viala, député de l’Aveyron, Jean-François Galliard président du département, Sylvie Ayot conseillère départementale, et Gérard Prêtre président de la Communauté de communes.

Ces vœux ont été l’occasion de faire un retour sur 2019 ainsi qu’un point sur les réalisations et les aménagements en cours et à venir notamment la nouvelle école et son quartier voisin.

Aimé Heral a tenu à remercier les personnes avec qui il a eu l’occasion de travailler pendant ces nombreuses années avant de confirmer qu’il ne se représenterait pas aux élections de mars prochain malgré « la passion qui l’anime » pour cette fonction.

Lors de cette cérémonie, les enfants de l’école Jacques Prévert ont été mis à l’honneur.

Grâce à l’implication de leurs ATSEM pendant les activités périscolaires, ils ont participé et remporté un concours national organisé par Tom Teck. Ils sont arrivés premiers sur 295 écoles pour avoir réalisé une maquette entièrement en bois sur le thème du pont imposé par l’organisateur du concours.

Le discours d’Aimé Héral

« Merci d’avoir répondu à notre invitation, votre présence témoigne de votre attachement à cette traditionnelle cérémonie des vœux.

Certains sont présents parmi nous, je souhaite la bienvenue aux nouveaux arrivants qui ont choisi de venir s’installer sur notre commune. Avant de faire un petit retour sur l’année écoulée, je voudrais tout d’abord avoir une pensée pour les personnes malades ou alitées qui n’ont pu se joindre à nous.

Quelques mots sur l’urbanisme, hormis la parcelle de la mairie ou un projet est en cours, les dernières parcelles route de Saint-Germain sont désormais vendues ; huit familles vont pouvoir s’y installer lors de ces prochains mois.

Au niveau voirie, l’aménagement de la rue des Carlines a été réalisé, ainsi que le début des travaux de terrassement de la future voie qui va raccorder les deux routes départementales. Celle-ci qui permettra de résoudre un problème de sécurité sous le viaduc, aux résidents du haut du village de rejoindre directement la sortie de notre agglomération et à nos enfants d’accéder en toute sécurité à notre future école ; des trottoirs et un cheminement doux y seront bien entendu réalisés.

Grâce à notre volonté de construire un bâtiment exemplaire pour nos enfants, de par sa conception et la qualité de ses matériaux, quelle fierté pour nous lorsque nous avons été présenter avec mes collègues maires ce projet à la Région, d’avoir obtenu la médaille d’or et une note jamais égalée dans toute l’Occitanie. Avant qu’elle ne soit construite, on ne parle que de cette réalisation en cours à Aguessac !

La Région et la Communauté des communes conscientes que ce bâtiment sera une première et un exemple pour notre territoire ont financé la réalisation d’un film. D’une durée de deux ans, celui-ci retracera sa construction, et son fonctionnement.

Tout simplement extraordinaire, ne doutons pas de l’attractivité qu’elle aura pour notre village, pour nos villages et bien sûr directement pour nos commerces.

La preuve en est qu’aux huit parcelles route de Saint-Germain, ce ne sont pas moins de six des douze lots mis à la vente par un privé qui sont là aussi d’ores et déjà réservés sur la parcelle voisine de notre future école.

Face à celle-ci sur le terrain communal, où nous souhaitons soigner le côté environnement, nous nous devons là aussi de réfléchir afin d’y amener de l’habitat diversifié, des aménagements communs d’espace public, tout en y intégrant également une aire de jeu et de loisirs. Afin d’accéder en toute sécurité à ce futur quartier, des travaux de voirie, création de trottoirs, et d’éclairage public ont été réalisés. Sachant que la chaussée est par endroits quelque peu dégradée, j’ai sollicité le Département afin que le revêtement de cette route puisse être repris jusqu’au Viaduc. Cela a été accepté et sera réalisé dès que les conditions climatiques le permettront : merci Monsieur le Président (Jean-François Galliard).

La sécurité de nos enfants devant être toujours une priorité, nous étudions la possibilité de remettre en service l’ancien chemin communal qui surplombe l’Avenue de la Brézègue. Pris en charge également par le Département, la rectification des virages en direction de Millau devrait débuter ces prochains mois. On peut se rendre compte de l’urgence de sa réfection. Ces mêmes services qui sont venus tout dernièrement nous présenter le projet de liaison douce Millau le Rozier. Espérons que celui-ci puisse se réaliser au plus tôt. Le Président de la Communauté des communes nous en dira peut-être un peu plus sur sa programmation.

Comme indiqué sur le bulletin municipal, l’enquête publique du projet de centrale solaire vient de se terminer aucune remarque n’a été formulée, ce qui montre là aussi l’intérêt de sa démarche environnementale. Elle permettra d’alimenter hors chauffage une population d’environ 3000 habitants : une première sur notre territoire de la Communauté des communes.

Sur ce même secteur de l’autre côté de l’autoroute, le projet du transfert de la SPA se finalise. Après un changement de direction au niveau national de cette association, celui-ci se modifie quelque peu, afin de bien s’intégrer sur le site. Ce nouveau refuge permettra d’accueillir plus dignement les animaux.

Concernant notre église qui fait partie de notre patrimoine communal, suite à une visite de l’architecte des bâtiments de France, des travaux de mise en sécurité doivent avoir lieu : vérification d’étanchéité de la toiture, vitraux, horlogerie, installation électrique, nous profiterons bien sûr pour la rafraîchir également à l’intérieur.

Une réflexion est en cours sur le devenir du bâtiment de notre ancien presbytère, occupé aujourd’hui par des associations.

Sachez également que suite à la dernière réforme funéraire, la commune s’est engagée dans un programme de réhabilitation de notre cimetière pour la mener à bien nous avons décidé de retenir la société Elabor. Nous aurons certainement besoin de la mémoire de nos anciens.

Comme j’ai pu l’évoquer une commune se doit toujours d’aller de l’avant, pour le bien être de ses habitants d’autres dossiers sont en cours d’étude et je pense tout naturellement à l’un d’entre eux qui me semble lui aussi indispensable et qui concerne nos seniors.

Des rencontres ont eu lieu avec Aveyron Habitat concernant notre école actuelle Jacques Prévert, afin qu’il y soit réalisé après le départ de nos enfants des appartements pour cette tranche d’âge. Il est vrai que nos commerces, notre pharmacie, et notre maison de santé,qui ne cesse d’élargir son offre de soins, permettent en effet de répondre aux besoins de notre population.

2020 s’annonce encore comme vous le voyez avec tous ces projets en cours, ou à venir plein d’espoir pour notre village. Mais ils doivent être avant tout plus que jamais, pensés et réfléchis, en mutualisant aussi nos services avec toujours le même objectif répondre aux réels besoins de notre territoire.

Dans ces périodes parfois difficiles que nous traversons,croyons-en l’avenir, osons entreprendre, saisissons les opportunités, notre village le mérite.

Bien sûr certains d’entre eux ne pourraient se réaliser sans l’aide de nos différents partenaires financiers que sont l’état, la Région, le Département, et la Communauté des communes que je remercie avec l’ensemble de ses services.

Merci aux diverses associations du village, qui œuvrent toute l’année, nous savons l’investissement que cela représente, j’ai eu l’occasion de vous le dire lors de vos différentes Assemblées Générales, vous pouvez être fiers de ce que vous réalisez, certaines d’entre vous sont enviées. Ce tissu social est tellement important et primordial pour nos communes rurales, merci pour les diversités de vos animations.

Je n’oublie pas les différents acteurs de notre commune : professions libérales, artisans, entrepreneurs et commerçants, ainsi que notre correspondant Mr Solignac pour les nombreux articles qu’il fait paraître hebdomadairement dans la presse, nous nous sommes rencontrés à plusieurs reprises dans mon bureau, j’ai pu lui indiquer combien j’appréciais son travail et l’importance qu’il avait.

Et bien entendu mes remerciements les plus chaleureux vont au personnel communal qu’il soit administratif, technique, personnel d’école ou de cantine pour sa compétence et dévouement au service de la commune, un grand merci !

Les membres du conseil municipal vont terminer dans quelques semaines leur mandat. Ce mandat qui aura était particulièrement intense, que ce soit au niveau communautaire consacré aux diverses réunions (la seule modification du PLUI a pris trois ans), quant aux projets communaux, pour ne parler que de deux d’entre eux je citerai celui de la maison de santé et celui de notre école : projets indispensables à mes yeux pour notre commune, de par leurs décisions et leurs implications les élus(es) ont permis de pouvoir réaliser ceux-ci, si important pour notre population. Merci à vous.

Nous pouvons voir le résultat, les personnes viennent chez nous pour nos services, n’en doutons pas.

Au mois de mars, de par votre vote, vous déciderez d’élire une nouvelle équipe qui conduira à bien tous ces projets et bien d’autres encore.

Toutefois malgré le taux d’endettement de la commune qui n’est pas très élevé, il faudra pallier à la baisse des subventions qui nous sont allouées en allant chercher du financement, et ceci ne peut se faire qu’en réalisant certains projets : ce qui a était fait sur ce mandat ; et qui devra être poursuivi.

Être élu c’est un engagement auprès de ses électeurs, c’est être présent et au contact de sa population, afin de pouvoir être à son écoute si besoin.

Pour ma part comme je l’ai indiqué malgré la passion qui m’anime encore, j’ai souhaité ne pas solliciter vos suffrages, de nouvelles personnes amèneront de nouvelles idées !

Permettez-moi quand même d’avoir une pensée pour mon épouse et mes enfants ici présents : ils ont ressenti plus d’une fois mon absence.

L’ensemble de l’équipe municipale se joint à moi pour vous souhaiter à toutes et à tous une bonne et heureuse année, que celle-ci soit pour vous et votre entourage au niveau familial pleine de santé et de bonheur, et au niveau professionnel remplie de réussite.

Avant de partager ensemble le verre de l’amitié, nous allons vous passer un petit film sur notre future d’école.

Mais avant je voudrais remercier tout particulièrement nos deux ATSEM Brigitte et Corinne de l’école Jacques Prévert, qui lors des garderies ont souhaité répondre à un concours organisé par Tom Tect : il fallait que les enfants réalisent une construction avec des morceaux de bois; le moins que l’on puisse dire c’est que pour une première quelle ne fût pas leurs surprise de voir que sur les 295 écoles qui avaient répondues à ce concours, c’est leur école Jacques Prévert qui arrive en tête et gagne le 1* prix.

Félicitations à nos enfants et peut être futur architecte, un grand merci également à monsieur Solignac qui après mon accord, celui de la Directrice et de nos ATSEM a pris contact avec la société d’Eiffage pour aller les rencontrer.

Les enfants vont pouvoir aller voir le viaduc le mercredi 29 janvier.

Nous pouvons les applaudir chaudement ».

Aimé Héral