Comprégnac. On a fêté le Nouvel An en attendant le déluge…

Il y avait beaucoup de monde à la salle des fêtes ce 31 décembre pour une soirée festive et mémorable ainsi qu’aux quatre coins de Comprégnac pour tourner la page de l’année qui s’achève dans la joie et la bonne humeur.

Les sangliers sont à nouveau sortis du bois, effarouchés une fois encore par les fanfarons qui avaient commencé dès 19h30, place Adrien au cœur du village, à sonner un rassemblement très chaleureux pour l’occasion.

L’année nouvelle amorcée, se pointe le nouveau défi carnavalesque : le déluge de 40 jours et 40 nuits, qui a eu lieu, selon les écritures, 17 siècles av.-JC à l’époque de Noé et son arche sans mat de 137 mètres de long. À notre époque aussi, on assiste à la montée des eaux année après année, et Greta Thunberg alerte, depuis 2015, sur l’inaction de nos dirigeants et de nos habitudes de consommation responsables des modifications du climat et de la nouvelle vague d’extension des espèces animales…

A vos cartons et crayons pour réaliser ces tableaux dès la semaine prochaine dans les chantiers navals de la Station D41 à Comprégnac, en vue des parades de Millau et St-Georges.