Millau. Les nageurs millavois brillent à Nîmes

Les nageurs millavois ont clôturé la première partie de saison dans le bassin olympique de Nîmes en participant aux Championnats régionaux d’Occitanie. Cette compétition en bassin de 50m, la première de la saison sportive, était qualificative pour les différents championnats de France 2020.

Le clan millavois composé de 26 nageurs affichait de réelles ambitions de qualification et de records personnels, et validait le travail de cette première partie de saison.

 

Direction les championnats de France pour Marine Boudes et Alexis Duvet

Les deux satisfactions en termes de qualification sont venues de Marine Boudes et Alexis Duvet. Marine décroche sa qualification sur 200 m Papillon en battant son record personnel (2’25’’8 contre 2’27’’1). C’est le fruit et la récompense d’un travail assidu et de qualité.

Marine BOUDES, qualifiée aux championnats de France sur 200m Papillon.

Alexis Duvet se qualifie pour les championnats de France sur 400 NL (4’19’’), 800 NL (9’02’’) et 1500 NL (17’11’’), battant chaque fois ses records personnels. Il complète son week-end avec des performances toutes proches des qualifications sur 200 NL et 200 Dos.

Alexis Duvet, qualifié aux championnats de France dans trois épreuves.

 

Les 12 travaux de Romane Boudes

C’était la plus jeune nageuse du clan millavois et c’est celle qui se sera mise le plus souvent à l’eau (12 fois). Romane Boudes a confirmé son statut national de tout premier rang avec des performances sur 200 Brasse (2’44 »), 200 4N (2’28 ») et 400 4N (5’13 »).

Déjà qualifiée pour les championnats de France dans cinq épreuves, elle ajoute des qualifications sur 400 NL (4’42 ») et 800 NL (9’40 »), nouveaux records personnels.

Victor Coisnon et Mika Andries se qualifient en championnats de France de Nationales 2 TC. Ils viennent se rajouter aux sept nageurs déjà qualifiés pour les championnats de France de Nationales 2 toutes catégories.

Victor se qualifie sur 50 Brasse en 30’’4, pulvérisant son record personnel. Il avait déjà bien démarré son week-end en améliorant son record personnel sur 200 4N (2’15’’5). Mika s’est arraché pour décrocher son billet sur 100 NL. Il bat largement son record personnel et passe la qualification pour quelques centièmes.

 

Roméo Chiotti si proche du bonheur

C’était l’une des courses les plus attendues du week-end millavois. Roméo Chiotti tentait la qualification pour les championnats de France Elite sur 200m Papillon. Une course bien menée, un nouveau record personnel (2’08’’2), mais il manque encore 40 centièmes pour décrocher l’objectif de sa saison.

Il complète son week-end avec des records personnels sur 100 NL (53’’6) et 100 Papillon (58’’6).

 

Des records personnels aux quatre coins du bassin

Bon nombre de nageurs millavois ont profité du week-end pour battre leurs records personnels.

Zélie Frayssinet sur 100 Dos (1’15’’), Manon Esperce sur 100 Dos (1’20’’), Eloise Ginesty sur 50 NL (28’’7) et 400 NL (4’48’’), Clara Blanc sur 200 Pap (2’37’’) et 400 4N (5’31’’), François Compan sur 50 Brasse (32’’1) et 100 Brasse (1’12’’), Arthur Frayssinet sur 100 Pap (59’’5), Thomas Vermorel sur 50 Pap (28’’3) et 100 Pap (1’04’’), Anis Candela sur 200 Brasse (2’40’’), 50 Pap (28’’6) et 400 4N (5’11’’).

Certains se sont même considérablement rapprochés des temps de qualification pour les championnats de France : Chloé Casellas sur 50 Brasse (35’’2), Cathy Follet sur 100 Dos (1’11’’), Pierre Largereon sur 50 NL (26’’0), 100 Dos (1’04’’) et 400 NL (4’25’’), Louis-Marie Lecointre-Lafourest sur 200 NL (2’03’’), 400 NL (4’19’’) et 200 4N (2’19’’), Adrien Brantu sur 400 NL (4’25’’), 800 NL (9’11’’) et surtout 1500 NL (17’26’’).

Adrien réalise sur 1500 NL les minima pour les championnats de France du 5 km indoor. Il faudra attendre les classements nationaux pour savoir s’il est qualifié.

Une semaine après les championnats de France Elite, Camille Bouteloup était un peu émoussée de son début de saison mais réalise un 200 dos encourageant, il lui faudra cependant accélérer en 2020.

Certains nageurs étaient dans une période peu propice à la performance, due aux examens ou à la préparation à d’autres championnats mais ont tout de même atteint les finales comme Laura Dressayre, Maréva Costes, Manon Marco et Margaux Bouteloup, toutes en préparation pour les championnats de France Short Course de Sauvetage Sportif.

Ce premier test en grand bassin aura tenu ses promesses pour le clan millavois. Nombreux sont les qualifiés dans les différents championnats de France et des performances qui doivent laisser espérer de nouveaux qualifiés en 2020.

Le club remercie Virginie pour la logistique, l’hébergement et la restauration, ainsi que les officiels Sabine, Emeline, Christophe, Séverine et Cécile.

Vivement 2020 pour les nageurs millavois !