Millau. Dans les coulisses de la Grande Parade de Noël

À quelques jours de la Grande Parade de Noël, la pression monte tranquillement dans les ateliers où les petites mains cachées de la parade travaillent sans relâche pour créer les magnifiques costumes.

Les ateliers où sont confectionnées toutes les tenues du défilé sont installés à l’abri des regards, dans l’ancienne école d’infirmière de Millau.

Derrière la porte du premier étage, c’est une véritable petite fourmilière qui s’affaire, chacun à sa tâche. On coud, on colle, on découpe au milieu des étoffes, des perles, des cartons… L’intégralité des costumes est réalisée ici de toutes pièces. C’est le temple de « la bricole et du système D ».

Mais pour autant, rien n’est laissé au hasard, tout est pensé réfléchi et contrôlé par l’œil baladeur et averti de Silva Ricard qui valide chacune des créations.

Depuis le mois de septembre, une quinzaine de personnes sont présentes tous les jours tour à tour selon leurs disponibilités. La majorité d’entre elles sont retraitées et viennent assidûment et bénévolement.

On ne les verra pas le soir de la parade, ils resteront dans l’ombre comme tant d’autres, mais font bien partie des 400 bénévoles qui permettent à cette parade d’exister et de grandir au fil du temps.