Millau. L’art investit la Chapelle Notre-Dame de la Salette

Lieu de prière et de recueillement, érigée au XIXe siècle en hommage à l’apparition de la Vierge sur le site de la Salette en Isère, la Chapelle Notre-Dame de la Salette s’ouvre aujourd’hui à la création contemporain en accord avec l’évêché de Rodez.

Dans le plus strict respect des lieux, la programmation entend faire découvrir le travail d’artistes actuels venus de tous horizons. N’hésitez pas à emprunter le chemin de la Salette, sur les bords de la Dourbie pour découvrir ou redécouvrir le patrimoine local à la faveur de ses expositions.

Pour la première exposition à la Chapelle, la galerie Entre deux a choisi Lee Hyun Joung qui vit et travaille en France. L’artiste n’a rien oublié de son enfance coréenne. Les croyances de ses aïeux, les matières traditionnelles du Pays du matin calme comme le goût inné pour une forme de beauté naturelle nourrissent son œuvre.

Dans cette sculpture monumentale, l’artiste célèbre le fruit national de la Corée, le Kaki, un motif poétique autant que graphique qui apparaît dans ses peintures en 2009. Au cœur de la chapelle, l’artiste a spécialement érigé un arbre monumental et aérien dont les fruits habituellement rouges orangers sont ici blancs immaculés. En se parant d’une multitude de bandelettes de tissus rouges, l’arbre à kakis devient arbre à vœux, souvenir des croyances bouddhistes et chamaniques de la Corée.

Le 6 décembre prochain, la galerie Entre deux présentera également dans le cadre marial de la chapelle Notre-Dame de la Salette les peintures de l’artiste coréenne, réalisées sur le hanji papier coréen traditionnel.

Renseignements 06.82.73.38.87 ou 06.64.70.33.55. Visites sur rendez-vous.