Samedi 9 novembre, les U18-R2 millavois se déplaçaient à Clermont-l’Hérault pour le compte de la cinquième journée.

Le coach millavois avait décidé de laisser sur le banc trois joueurs ayant joué la semaine précédente en coupe.

L’équipe jouait en 4-1-4-1 et se positionnait très bas dès le début du match. Les dix premières minutes semblaient équilibrées et l’équipe locale n’était pas impressionnante dans le jeu, mais mettait beaucoup plus d’engagement que les somistes.

On assistait ensuite à une attaque défense, et les corners se succédaient pour Clermont.

Sur un ballon perdu au milieu du terrain, le milieu Clermontois s’avançait et dribblait facilement plusieurs Millavois, l’action finissait au fond des filets (1-0).

Le coach millavois effectuait alors un premier changement et les somistes se créaient enfin leur première occasion, mais l’attaquant ne pouvait cadrer sa reprise qui s’envolait.
L’équipe millavoise était à nouveau trop basse pour exister et continuait de subir les corners. Le marquage aléatoire sur ces phases arrêtées se traduisait par un deuxième but de Clermont juste avant la pause (2-0).

La deuxième mi-temps débutait avec les remplaçants et une modification du système de jeu, l’équipe jouant désormais en 4-2-3-1. Un peu plus équilibrés et un peu plus engagés, les Millavois pressaient davantage et récupéraient des ballons, mais ne parvenaient pas à se créer d’occasions, chacun portant trop souvent le ballon au détriment du collectif.

Sur un beau mouvement, l’équipe parvenait à se mettre en position de marquer, mais la reprise de Warren était miraculeusement détournée par le gardien. Les Millavois s’exposaient aux contres adverses qui se multipliaient et Clermont parvenait à convertir par 2 fois (4-0). Les somistes se créaient un dernier coup franc face aux cages, mais celui-ci s’échappait de peu du cadre alors que le gardien n’avait pas bougé. La fin du match était sifflée sur cette nouvelle défaite.

Au-delà du résultat face à une équipe compacte, la pauvreté du jeu millavois est flagrante. L’équipe ne repart jamais de son but avec le ballon et s’entête à balancer les renvois aux six mètres, les lignes intermédiaires ne sont quasiment jamais utilisées et beaucoup de joueurs espèrent faire la différence individuellement.

Il faudra rapidement trouver une équipe type, les changements incessants de composition et le système ne semblent pas permettre à l’équipe de s’exprimer. Il faut se ressaisir et gagner contre les concurrents directs au maintien sous peine d’une grosse désillusion pour les U18.

Des efforts collectifs, de la solidarité et beaucoup plus d’engagement physique sont nécessaires dès le week-end prochain.

A noter l’excellent état d’esprit de part et d’autre malgré l’absence d’arbitre officiel.

SO Millavois sur Score’n’co