Rugby : Millau trop gourmand

Championnat Fédérale 2 poule 4
A Argelès-sur-Mer, Entente Sportive Catalane bat S.O.Millau 15 à 12 (mi-temps 5 à 6)
Pour E.S.C.A : 2 essais, 1 transformation, 1 pénalité
Pour Millau : 4 pénalités de Escalais (26e, 40e, 52e, 65e)
Millau : Calvi, Kadous, Vergne, Casellas, Castellarin, (o)Escalais, (m) Guionnet, De March, Vialaret, Coste, Mezair, Abdelkader, Damigrinti, Sisigan, Romero. Sont entrés en jeu : Raffanel, Bosc, Ferrero, Sere, Nuku, Calme, Perraux.

Comment peut-on laisser passer l’occasion de prendre 1 point de plus à l’extérieur, surtout quand on connait l’importance du moindre point pris dans la course à la qualification. En effet, lorsque l’arbitre a offert dans les arrêts de jeu  l’occasion d’aller quérir le match nul face aux Catalans, on s’est dit ça y est, le SOM va débloquer son compteur à l’extérieur et avec 2 points de surcroit. Que nenni, les Millavois n’ont toujours pas pris la mesure de cela et sont allés taper en touche pour tenter de marquer l’essai qui leur aurait permis de l’emporter.

Mais c’était oublier bien vite le déroulement du match qui a vu le pack millavois nettement dominé sur les ballons portés et oublier aussi la furia catalane qui dans ses moments faibles leur permet de défendre le moindre mètre sans fléchir.

Certes on nous rétorquera que dans l’affaire, on perd un petit point, mais ce matin à l’heure des comptes, au lieu d’avoir un différentiel de 8 points avec ces mêmes Catalans, ce ne sont plus que 5 points qui séparent les deux équipes et donc encore plus de pression lors des matchs à domicile et notamment face à Grasse le week-end prochain.

Mais à la vue de ce match, on peut se demander qui commande à bord, d’autant que l’on jouait les arrêts de jeu et à ce moment-là du match, on sait que la lucidité des joueurs est bien entamée.

Le staff aurait dû prendre le relais et apporter rapidement le tee pour tenter cette pénalité qui aurait libéré les esprits millavois. Le choix inverse a été fait, il sera assumé, mais pareille erreur pourrait à l’avenir être plus lourde de conséquences.

Place aux gros de la poule

Cependant, les Millavois auraient dû faire la différence bien avant. En effet, lorsque l’arbitre a sifflé la mi-temps sur le score de 6 à 5 on s’est une nouvelle fois dit que les Millavois tenaient le bon bout d’autant que le banc de touche avait de la gueule. Malheureusement, lors du premier quart d’heure de la deuxième mi-temps, les Millavois encaissaient 10 points et n’en rendaient que 3. Ensuite les hommes de Majorel et Petit allaient dominer et se créer de nombreuses occasions malheureusement gâchées par des petits riens, mais aussi par la grosse défense catalane qui ne lâchait rien. Dommage !

Dommage aussi pour un coaching une nouvelle fois inefficace qui n’a pas permis d’inverser la situation, n’était il pas trop tard pour faire rentrer le tracteur Bosc et le policier Ferrero à 10 minutes du terme ? Autant de questions auxquelles il faudra rapidement trouver des réponses sous peine d’une nouvelle désillusion.

Certes tant que les somistes resteront invaincus à domicile, la qualification restera d’actualité, mais il va falloir cravacher pour aller prendre des points dehors face à présent aux ténors de la poule.

En ouverture : E.S.C.A (B) bat Millau (B) 32 à 29

Les jeunes Millavois auraient du remporter logiquement cette rencontre, mais ce jour l’arbitre en avait décidé autrement en offrant l’essai de la victoire aux Catalans après plus de 10 minutes d’arrêt de jeu. Il n’y a rien à rajouter.

SO Millavois sur Score’n’co