ActualitéMillau

Millau. 1er novembre, la journée du souvenir

Vendredi 1er novembre en fin de matinée s’est déroulée la traditionnelle cérémonie du 1er novembre au cimetière de l’Égalité.

Rassemblé à l’entrée du cimetière, le cortège a rejoint le monument aux morts emmené par l’élan millavois, pour une cérémonie commémorative du souvenir des soldats morts pour la France, des victimes civiles des guerres, des résistants.

Philip Jones, Président du Comité du souvenir millavois.

La violence est un mot qui s’oppose vraiment à la démocratie et qui forcément fait des victimes innocentes dans les deux camps, c’est pourquoi nous devons nous souvenir de tous ces morts et continuer d’honorer leur mémoire en entretenant leurs tombes ».

C’est Philip Jones, le président du Comité millavois du Souvenir français qui a prononcé le discours de la cérémonie faisant référence à la violence qui nous entoure aujourd’hui qu’il qualifie de « latente, réelle, cachée derrière des mots et marque à jamais nos esprits ».

Les élus se sont succédé pour le dépôt de gerbe au pied du monument aux morts sur lequel sont gravés 832 noms de victimes et ont salué chaleureusement les représentants des anciens combattants.

Après une minute de silence, la Marseillaise a résonné comme un écho aux mots du président du comité millavois du souvenir.

J’ai peur que les jeunes générations ne réalisent pas réellement la fragilité avec laquelle nous vivons, nous pouvons aujourd’hui chanter la Marseillaise, ces mots doivent nous frapper : liberté, liberté chérie combat avec tes défenseurs ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
X