L’affaire a été jugée ce mercredi 23 octobre mais les faits remontent au mois de février 2018. Cette nuit-là, aux alentours de 5 heures du matin, quatre jeunes amis déambulent dans Millau après une sortie en discothèque bien alcoolisée.

Lire la suite sur Aveyron Digital News