© Le Progrès Saint-Affricain

Au 2 octobre dernier, 82 départements étaient concernés par des mesures de restrictions de l’usage de l’eau et de l’irrigation suite à la sécheresse qui sévit en France depuis plusieurs mois, selon le Ministère de la Transition écologique et solidaire.

Pour faire face à cette situation, 182 arrêtés préfectoraux ont été pris, pour imposer des restrictions d’eau, et cinq autres départements ont été placés en vigilance. Celui de l’Aveyron se trouve actuellement en situation de « crise localisée ».

A ce jour, les communes de Compeyre, Saint-Georges-de-Luzençon et Creissels ont été reconnues en catastrophe naturelle sècheresse pour l’année 2018 (arrêté du 18 juin 2019, publié au Journal Officiel du 17 juillet 2019).

Consciente de cette problématique, la Ville de Millau souhaite transmettre auprès de la Préfecture de l’Aveyron, une demande de reconnaissance de catastrophe naturelle sécheresse pour l’année 2019.

Elle appelle donc chaque Millavois, ayant constaté des dégâts sur son habitation, à se rapprocher de ses services avant le 30 décembre 2019, afin de déposer un courrier faisant état des dommages subis, accompagné de quelques photos.

Contact : Ville de Millau – Service des Affaires Juridiques Magali Cammas. Tél. : 05.65.59.50.33. Email : magali.cammas@millau.fr