Millau. Le groupe Matinée d’ivresse en concert au Petit Furet samedi

Le trio millavois Matinée d’ivresse se produira, samedi 10 août, à partir de 19 heures, au Petit Furet, 17 rue de la Capelle. Le répertoire 2019, entre rock, pop et chanson française, emprunte au légendaire, quoique méconnu, Verveine Underground, un groupe de bergers oniriques et ésotériques qui animait les veillées, ainsi que les fêtes saisonnières et votives, sur le causse Noir dans les années trente, avec cette particularité de disposer d’instruments électriques, mais pas encore de l’électricité…

Si ce détail peut en partie expliquer le déficit de notoriété de cette formation à tout point de vue inouïe et son absence remarquée du panthéon des pionniers du punk folklorique, Matinée d’ivresse se propose de faire, cet été, œuvre de réhabilitation, en interprétant les meilleures chansons du « Verveine », dont il est devenu le dépositaire dans des circonstances qu’il serait fastidieux de développer ici, mais qui, pour faire simple, relève à la fois de l’ethnologie et des arts médiumniques par tisanières interposées.

Il y est question d’amour, de bergères aux jolies bobines, de courses d’escargots, de chiens savants et de loups domestiques, d’avens alarmants et d’une rivière magique, et de bien d’autres choses encore qui racontent en creux et en vers l’expansion fofolle de l’univers…

Tribut d’un jeune groupe de vieux (faut rien exagérer, il n’est pas si jeune) à un vieux groupe de jeunes, Matinée d’ivresse « featurent » ze Verveine Underground au Petit Furet le samedi 10 août.

Et le jeudi 22 août, rebelote au café-concert La Loco, 33 avenue Gambetta, à 21 heures. Venez sans sonotone.

Le Petit Furet, 17 rue de la Capelle. www.huguescayrade.com / Matinée d’ivresse