Millau. Artkoll expose à la galerie Passage à l’Art

Obsessionnel, subliminal, engagé, psychanalytique… L’Art peut endosser bien des qualificatifs. L’expression artistique de l’autodidacte se libère de fait des carcans et des modes… Ce qu’Artkoll assume à travers son œuvre ne s’appuie sur pas grand-chose de connu ; on aime, on déteste, on s’étonne, on s’interroge… Un face à face avec ses créations remue l’inconscient, révèle le spirituel ou réveille la révolte face aux incohérences du monde.

Le vernissage de l’exposition a eu lieu jeudi 6 juin. (© Gérard Rouquette)

Artkoll (de son vrai nom Roger-François Lopez) est peintre et collagiste depuis une quarantaine d’années. Sa méthode s’appuie en premier lieu sur un fond qui va ensuite déterminer toute sa recherche iconographique… C’est par l’application de motifs et de personnages découpés qu’il cherche à matérialiser le plus fidèlement possible l’univers onirique qui l’habite.

© Gérard Rouquette

Sa peinture et son mode de création peuvent être associés à une sorte d’autoanalyse, livrée sans fausse pudeur au spectateur. « Mon art est assez singulier, mais c’est dans celui-ci que je me sens le mieux », explique l’artiste. Regrettant « le manque de communication entre les personnes », Artkoll explique :

« J’adore parler, je suis assez ouvert, j’aime rencontrer les gens, j’aime me mettre en avant… J’ai beaucoup de chance de pouvoir m’exprimer de cette manière-là ».

Dans sa démarche, à la fois sombre et éclatante, il interpelle chacun sur sa propre intimité psychique et spirituelle.

© Gérard Rouquette

Un univers coloré, symbolique et surréaliste à la fois, caractérise les toiles d’Artkoll qui ne peuvent laisser personne insensible.

Souvent représentée par de grands formats, son œuvre passe quand même par quelques tableaux de formats plus courants.

© Gérard Rouquette

Une exposition d’une grande originalité à voir jusqu’au 12 juillet à la galerie Passage à l’Art, large présentation permanente à travers les vitrines et ouverture de la galerie les mercredis et vendredis de 15 h à 18 h 30, sur rendez-vous par le 06 88 89 98 54.

Une extension de l’exposition est visible tous les jours à l’Espace Ping Pong Cowork au n°25 de la Rue du Pont de fer (à cinq minutes à pied de la galerie).

© Gérard Rouquette
© Gérard Rouquette
© Gérard Rouquette
© Gérard Rouquette
© Gérard Rouquette