Des élèves de 3e du collège Marcel-Aymard ont passé une semaine à Londres afin d’en découvrir les lieux emblématiques.

Malgré un contexte politique tendu, entre Brexit et manifestations écologiques, les élèves ont traversé la Manche pour aller à l’assaut de la capitale britannique. Dès leur arrivée, ils ont présenté à leurs camarades les célèbres monuments du quartier de Westminster au travers d’exposés et de quiz interactifs et ludiques préparés au préalable. Désormais, Buckingham Palace, la Relève de la Garde et Trafalgar Square (entre autres) n’ont plus de secrets pour eux, d’autant plus qu’ils ont pu les admirer depuis les hauteurs du London Eye, sous un soleil resplendissant.

Toute la semaine, ils ont pu Ă©largir leurs connaissances lors des visites des plus grands musĂ©es historiques et scientifiques, tels que l’Imperial War Museum, le musĂ©e des sciences et le British Museum.

Évidemment, les adolescents ont pu Ă©galement apprĂ©cier des moments de dĂ©tente lors des quartiers libres dans le marchĂ© pittoresque de Camden, le centre animĂ© du West End et les commerces d’Oxford Street. Les balades le long de la Tamise et les lunchs dans les parcs furent l’occasion de dĂ©couvrir les paysages et l’enchevĂŞtrement des bâtiments aux styles disparates.

Le point culminant de cette semaine fut sans aucun doute la visite des studios Harry Potter. Les fans du célèbre magicien créé par J.K. Rowling sont ressortis avec des étoiles plein les yeux après cette excursion au cœur de la magie. Une véritable source d’émerveillement, pour les élèves comme pour les professeurs!

A l’issue de ce périple, les élèves réaliseront un carnet de voyage dans lequel ils raconteront leurs souvenirs. Ils devront également décrire la famille qui les a accueillis et avec qui ils ont pu échanger dans la langue de Shakespeare.

Nul doute que les challenges qu’ils ont dĂ» relever toute la semaine (potato swap, crazy selfie with a londoner…) viendront agrĂ©menter leur carnet et leur mĂ©moire d’anecdotes cocasses et inoubliables. Une aventure enrichissante tant d’un point de vue linguistique, culturel, mais aussi personnel.

C’est à regret que les élèves ont quitté les falaises de Douvres, fatigués, mais comblés, des images plein la tête et le ventre plein de leur dernier fish and chips dégusté dans un authentique pub. Allez, on y retourne l’an prochain ?