Millau. Du klezmer au swing oriental avec Klez de 12

Du klezmer au swing oriental, ce samedi 20 avril à 21h à La Loco.

Huit musiciens du Sud-Aveyron ont formé un ensemble de fanfare itinérante comme il se doit, pour respecter la tradition originelle, où les cuivres sont largement présents, mais avec aussi un accordéon, un violon, une batterie, une mandoline, un banjo et une clarinette.

Ainsi est née Klez de 12, une bande de copains qui revisite à sa manière, avec élégance et décontraction toute la richesse de ce répertoire, une invitation à s’abandonner avec délices pour un voyage au long cours, avec dépaysement garanti.

Et c’est parti pour une longue virée envoûtante, d’une Bessarabie idéalisée aux plaines de Pologne, des steppes de Russie aux contreforts de la Roumanie via les paysages orientaux de la Turquie. C’est dire si cette musique est une alchimie réussie de sonorités et de rythmes très contrastés : la langueur slave fait écho aux ritournelles méditerranéennes d’influence sépharade, la nostalgie douce-amère aux envolées plus expressives, les chants de cérémonies religieuses aux histoires plus tragiques.

Mais il y a toujours ce souffle d’authenticité et d’exquise mélancolie pour raconter des histoires simples ou tragiques avec la politesse de l’humour.

La voix de la chanteuse passe des mélopées plaintives aux refrains énergiques avec bonheur et elle prolonge, en yiddish bien sur, la plupart des morceaux proposés, du standard indémodable aux versions beaucoup plus modernes. Si on ferme les yeux on retrouve pêle-mêle aussi bien les accents tziganes d’un Emir Kusturica et son orchestre, avec son côté exubérant et volontiers déjanté, que des instants jazzy où chacun y va de son solo plus intense l’un que l’autre.

C’est sucré comme un loukoum fondant, ou un baklava parfumé que l’on prend plaisir à déguster longuement entre amis. Mazel tov !

Restauration possible sur place, à partir de 19 h. Entrée libre.