Creissels. Les chasseurs s’investissent pour la perdrix rouge

« Savoir, c’est prévoir ». C’est un peu la maxime qui guide l’équipe du Président Evesque. Aussi, les chasseurs de Creissels ont décidé d’anticiper la prochaine saison de chasse et l’arrivée des perdrix rouges qui viendront renforcer les populations en place.

Pour cela, les chasseurs s’activent et réalisent des nourrisseurs pour que les futurs arrivants ne manquent de rien. Cependant, il ne suffit pas de disposer des agrainoirs ici où là, encore faut-il les implanter là où les oiseaux trouveront des conditions idéales pour leur développement.

En outre il ne faut pas perdre de vue que les graines risquent d’attirer les sangliers qui auront tôt fait de priver les perdrix d’une précieuse provende.

Aussi, même si le modèle n’est pas encore déposé, les chasseurs de Creissels ont cherché et trouvé un moyen de priver la bête noire d’un repas à moindres frais.

Ils ont scellé au mortier des piquets fer et du grillage a maille soudée suffisamment large pour laisser passer les perdrix et trop étroit pour les groins des sangliers.

L’ensemble d’une solidité à toute épreuve autorisera l’accès à la nourriture uniquement aux plus petites espèces de faunes. Au milieu de cette barrière inviolable pour les gros animaux trônera l’agrainoir destiné aux perdrix.

Régulièrement, les chasseurs de Creissels vont se succéder pour remplir et remplir encore les nourrisseurs. Nombre de petites espèces, l’hiver venu, vont profiter de cette nourriture gratuite et bienvenue. Qu’importe pourvu que la perdrix mange à sa faim.