Un projet de parc photovoltaïque qui ne fait pas l’unanimité…

Les élus de la communauté de commune du Lodévois viennent d’adopter, à l’unanimité, une motion de refus du projet de 400 hectares de panneaux photovoltaïques au sol couplés à de la production de méthane, porté par la société Arkolia sur le domaine de Calmes (commune du Cros, Hérault).

L’annonce a été saluée par de vibrants applaudissements lors de la réunion d’information qui s’est déroulée vendredi 22 février au Caylar devant plus de deux personnes.

« C’est une excellente nouvelle, mais nous devons rester vigilants et mobilisés contre l’éventualité d’un passage en force », souligne Guy Degreef, l’un des lanceurs d’alerte.

Une association « Terre du Larzac, terre de diversité » a été créée pour réunir les forces opposées à ce projet jugé « destructeur de biodiversité, fort consommateur en eau (80 000 m3) et pensé en incohérence totale avec l’aménagement du territoire ».

Un dossier qui semble avoir, chaque jour, un peu plus de plomb dans l’aile.