Millau. Le club cyclo dans la vallée de la Muse

Samedi 9 février, le Club Cyclo Millavois propose des randonnées cyclistes aux licenciés affiliés FFCT. Rendez-vous place de la Capelle devant la Maison des Grands Evénements, les départs s’échelonnant de 13h30 à 13h40.

  • Randonnée A (personnalisable, 62 km, dénivelé + 820 m) : Millau – Peyre – Candas – D93 – Moulibes – St Beauzély – Côte de la Tacherie – Embranchement D96 D911 prendre à Gauche – Faire 2,3 km à l’emb D29 aller tout droit (attention prudence carrefour à traverser) – Faire 1,8 km prendre à gauche – Conclus – Verrière – Aguessac – Paulhe – Millau.
  • Randonnée B (personnalisable, 73 km, dénivelé + 1005 m) : Millau – Peyre – Candas – D93 – Moulibes – St Beauzély – Gignac – Saint Laurent du Lévézou – Saint Léons – Les Valettes – Embranchement D36 D991 prendre à droite – La Glène – Faire 3 km à l’emb D911 D29 tourner à gauche (attention prudence carrefour à traverser) – Faire 1,8 km prendre à gauche – Conclus – Verrière – Aguessac – Paulhe – Millau.

De plus amples détails sur le parcours sont disponibles sur : http://clubcyclomillavois.fr (rubrique activité)

Sur le parcours du jour, regroupement des cyclos au sommet de la côte de Monplo, entre St Laurent et Saint Léons.

Prochaine organisation du club Les randonnées du printemps au Massegros en remerciement aux bénévoles du club. Dimanche 31 mars, ouvertes à tous. Inscriptions par mail ou au local rue du Barry.

Les trois vallées

Notre ville de Millau est vraiment une des cités où le cyclisme peut être pratiqué de façon exceptionnelle. Ses vallées, au nombre de trois, facilitent notre tâche. « Tâche ! » un mot qui ne correspond pas, disons plutôt « partie de plaisir ». La dimension de notre ville nous permet d’être projetés en moins de 10 minutes en pleine nature sur des routes sans difficulté sur plus de 30 km minimum. Nous sommes gâtés, cyclistes apprécions et profitons.

La vallée du Tarn. Le Tarn : 381,2 km de long. Au nord de Millau, les nombreux torrents ont creusé de véritables canyons dans le massif calcaire. Sa route tracée au milieu de paysages fabuleux et variés attend pour accompagner aussi bien le cycliste qui va la découvrir que l’ancien habitant régional qui la parcourt depuis plus d’un demi-siècle et qui en connaît le moindre contour. Cette vallée offre une abondance de circuits à proposer aux cyclistes.

Le panorama sur le viaduc, vu de Peyre.

Juste après Millau, l’autre partie de la vallée du Tarn mérite le détour vous découvrirez dès ses premiers kilomètres le viaduc, plus besoin de description. De suite après, le village de Peyre, classé plus beau village de France, Village semi-troglodyte, où se dévoilent face à nous des vues imprenables sur le viaduc de Millau. Une expérience magique ! de rouler en vélo dans cette partie de vallée restée sauvage. Son exposition sud-ouest donne à cette partie de vallée du Tarn un peu plus de douceur par temps froid.

La vallée de la Dourbie. Rivière de 71,9 km de longueur, elle prend sa source dans le massif du Lingas au sud du mont Aigoual sur la commune de Arphy (Gard), à 1301 m d’altitude. La route qui là longe est très peu fréquentée par les automobilistes. Un véritable havre de paix pour les cyclistes. Sa fraîcheur en fait notre vallée préférée les jours de grandes canicules estivales.