Millau. Les cyclos du côté de Castelnau-Pégayrols

Samedi 5 janvier, le Club Cyclo Millavois propose des randonnées cyclistes aux licenciés affiliés FFCT. Rendez-vous place de la Capelle devant la Maison des Grands Evénements, les départs s’échelonnant de 13h30 à 13h40.

  • Randonnée A (personnalisable, 76 km, dénivelé + 488 m) : Millau – Paulhe – La Cresse – Boyne – Les Vignes – Cirque des Baumes et retour par Pailhas – Aguessac -Paulhe – Millau.
  • Randonnée B (personnalisable, 74 km, dénivelé + 1004 m) : Millau – Peyre – Candas – Pont de Saint-Hippolyte – Montjaux – Marzials – Mont Pelé – Castelnau Pégayrols – Moulibez – Saint Germain – Aguessac – La Cresse – Paulhe – Millau.

De plus amples détails sur le parcours sont disponibles sur : http://clubcyclomillavois.fr (rubrique activité)

Sur la route de Montjaux à Castelnau, les cyclos apprécient le panorama sur le Viaduc de Millau.

Sur le parcours

Le parcours passe non loin du village de Castelnau-Pégayrols. Ce très beau village médiéval de Castelnau-Pégayrols domine la vallée de la Muse, près de Millau. Cinq édifices sont classés dans la partie médiévale du village, dont un système d’adduction d’eau exceptionnel, les remparts, les deux églises romanes et le prieuré.

Castelnau de Lévézou au temps des Seigneurs de Lévézou. La famille De Lévézou, aujourd’hui l’une des plus anciennes de France, fonda le château fort ou « château neuf » (castel-nau), dont l’existence est attestée dès le XIe siècle.
En 1070, Aicfred de Lévézou fit don de son église de Saint-Michel de Castelnau à l’abbaye de Saint-Victor de Marseille pour y installer un monastère. En 1106, Arnaud de Lévézou devient évêque de Béziers et archevêque de Narbonne en 1121. Les 2e, 3e et 7e croisades verront chacune un Lévézou partir pour la terre sainte. En 1289, Bernard de Lévézou et Hugues d’Arpajon sont en conflit pour la possession de Castelnau. Un duel judiciaire a lieu le 3 mai 1289. A l’issue du combat, Lévézou doit céder la place à Arpajon.

L’église St Michel à Castelnau-Pégayrols.

Castelnau de Lévézou sous le règne de la famille d’Arpajon. La maison d’Arpajon deviendra peu à peu la plus puissante famille du Rouergue, mais Castelnau n’est pas sa résidence principale. Sous sa domination de 1289 à 1758, Castelnau connaîtra des périodes de paix et des périodes de troubles : la guerre de Cent Ans, l’occupation anglaise à la suite du traité de Brétigny (1360)… Avec la fin de la guerre de Cent Ans, Castelnau, comme tout le Rouergue, vit une période de relative prospérité et s’entoure de remparts.
Les remparts resserviront pendant les guerres de religion (1556-1632). Les Arpajon de Castelnau deviennent chefs de guerre du parti protestant dont Millau est l’un des plus actifs bastions.

Castelnau de Lévézou devient Castelnau Pégayrolles. En 1759, à Versailles, Louis XV crée le marquisat de Pégayrolles, dont Castelnau devient le chef-lieu et le confère à Etienne Hypolite de Pégayrolles, président au parlement de Toulouse.
Contrairement aux Arpajon, le président de Pégayrolles réside dans son château à Castelnau, qu’il remet au goût du jour. Haut magistrat et homme de lettres, Monsieur de Pégayrolles se fera remarquer par son esprit d’indépendance absolue à l’égard du pouvoir royal, en lutte contre les Parlements (1764), ou du pouvoir révolutionnaire. Le président de Pégayrolles entre délibérément dans le camp de la contre-révolution. Fort des libertés constitutionnelles promises, il fonde à Millau un club royaliste. Il en sera bien vite délogé par la force (mai 1791) et mourra victime des prisons de la terreur (octobre 1794). En avril 1834, une ordonnance royale de Louis Philippe crée la commune de Castelnau telle qu’elle est aujourd’hui.

Samedi dernier, le soleil a bien réchauffé les cyclistes qui ont parcouru le parcours qui emprunte le Causse Noir. Sur la photo, le passage à Veyreau.

Galette des Rois

Amis du club cyclo, venez nombreux dimanche 20 janvier pour déguster la traditionnelle galette des Rois à partir de 17h, salle de la Menuiserie à Millau. Pensez aussi à vous inscrire pour le repas annuel qui aura lieu au restaurant Le Pot D’Étain, le samedi 26 janvier. Vos inscriptions sont à valider au local les lundis à 18h ou en appelant au 06 26 58 01 13.