Les vœux d’Arnaud Viala, député de l’Aveyron

2018 a tiré sa révérence sur une note aigre douce ; je redis à celles et ceux qui ont revêtu leurs gilets jaunes mon écoute, ma disponibilité et ma conscience des insatisfactions sociales, économiques, sociétales qu’ils expriment, en leur nom, mais aussi pour une vaste majorité de Français qui se reconnaissent dans ce combat. Malheureusement, d’autres, animés d’autres intentions, ont commis des actes graves, détruit des biens publics ou privés, entravé à outrance l’activité économique et commerciale, porté atteinte aux agents de nos forces de l’ordre et de sécurité ; rien ne peut justifier de tels comportements.

Au terme d’une trop longue attente, une réponse politique a finalement été esquissée, qui corrige des choix très préjudiciables aux Français les plus modestes, retraités, ruraux, qui ont des revenus modestes. Il reste cependant beaucoup à faire :

  • pour dynamiser notre économie. Le chômage est encore bien trop élevé, alors même que trop d’employeurs ont du mal à recruter ; les grands équilibres budgétaires de notre pays viennent à nouveau d’être fragilisés par les annonces gouvernementales alors même que les efforts pour les rétablir n’avaient produit que de très maigres effets. Il faut mieux valoriser le travail, faire en sorte que chacun puisse mieux bénéficier de ses efforts.
  • pour vous répondre face aux doutes et à la défiance que vous exprimez vis-à-vis de vos représentants, de vos élus, des institutions de notre République ; au bout du bout, c’est notre modèle démocratique qui est en jeu. C’est d’écoute, de prise en compte des particularités territoriales, de bon sens dans les décisions, de moins de technocratie et de plus d’humanité dans leur application, que vous avez besoin et aucun élu ne peut accéder à cette attente sans être solidement connecté au terrain, enraciné, proche de ses concitoyens.
  • pour ne plus dresser les Français les uns contre les autres. Plus que jamais, c’est d’un projet global et cohérent que notre pays a besoin. Il faut faire leur juste place à ceux qui entreprennent, en reconnaissant les efforts de ceux qui travaillent, en favorisant l’essor de territoires comme le nôtre. C’est à ce prix que nous aurons les moyens de nos solidarités envers ceux qui traversent une période difficile, ceux qui souffrent de handicap, de vieillesse, de maladie, uniformément, partout en France.

Dans les missions que vous m’avez confiées, je me fais un devoir de contribuer positivement au débat politique, en mettant tout en œuvre pour imaginer, proposer, défendre bec et ongle des solutions à vos problèmes et en apportant mon soutien de bon sens aux mesures qui vont dans le bon sens. Votre avenir, celui de l’Aveyron, de la France, de l’Europe qui va être au cœur de l’actualité des mois à venir sont mes seuls guides. Avec l’assurance de mon plus sincère dévouement, je vous adresse mes vœux les plus sincères de santé, de bonheur et de réussite pour 2019.

Arnaud Viala,
député de l’Aveyron