Millau. Des enseignantes de Valence accueillies au collège Marcel Aymard

Dans le cadre du projet Erasmus + KA1, trois enseignantes de l’IES de la Patacona de Valencia ont été accueillies au collège Marcel Aymard du 3 au 7 décembre.

Amparo Ros Camps, professeure de mathématiques, María Ascensión Estellés Valls dite Sunsi, professeure de castillan et de valencien et Paloma Silla Aleixandre, professeure spécialisée pour les élèves en difficulté, sont venues découvrir le système éducatif français et ont pu le comparer avec le leur.

Au CDI avec Colette Marcos pour préparer le futur échange.

C’est ainsi qu’elles ont assisté à des cours de langues (allemand, anglais et espagnol), de mathématiques en anglais et en français avec l’utilisation des ressources liées aux technologies (comme les tablettes numériques). A l’issue de ces observations, elles ont échangé avec leurs collègues sur les différences et points communs de leurs pratiques pédagogiques.

Frédéric Fabre explique ce qu’est la classe ULIS.

Elles ont aussi rencontré les membres de la direction pour comprendre leurs missions, découvert les nombreux projets pédagogiques, l’Espace Numérique de Travail, et les dispositifs particuliers (Section d’Enseignement Général et Professionnel, Unité Localisée pour l’Inclusion Scolaire).

Éric Hakenholz et Amparo, fiers avec la tablette.

La présence d’une assistante sociale et d’infirmières au sein de l’établissement ont éveillé leur curiosité. De la même façon, elles ont perçu l’intérêt du travail accompli par la vie scolaire, entité qui n’existe pas en Espagne.

Au lycée Jean Vigo.

Cette rencontre a aussi été l’occasion de poser les jalons pour un futur échange entre les élèves des deux établissements pour la rentrée prochaine. Elles ont pu apprécier les possibilités d’excursions et activités que la ville de Millau et ses alentours pouvaient leur offrir.

Enfin, elles ont aussi profité de ce séjour pour rencontrer des collègues au lycée Jean Vigo et découvrir plus particulièrement les actions de la MLDS, mission locale contre le décrochage scolaire.

Thierry Medoukali présente la SEGPA.

Elles sont reparties enchantées de l’accueil chaleureux qui leur a été réservé et nourries de cette expérience, tout comme leurs collègues français.