Millau. « Les Zen Tondables », une exposition qui procure du bonheur

L’exposition « Les Zen Tondables », proposée par l'Ergothérapie et les Ateliers Polyvalents du Centre de Santé Mentale de Millau, a été inaugurée hier soir à l’Espace Culture, dans les jardins de la mairie.

Depuis lundi, de drôles de bêtes ont envahi l’Espace Culture pour le plus grand plaisir des visiteurs.

Ces brebis ont été réalisées dans le cadre d’un projet autour du mouton et du travail en volume à l’initiative de Jean-Dominique Gonzalès, médecin-chef du Pôle Psychiatrie, et porté à bout de bras et avec passion par Noëlle Valgalier, ergothérapeute et Nicole Téron, éducatrice spécialisée. Une dizaine de personnes, des patients, néophytes en dessin et peinture, s’est lancée dans cette aventure artistique.

Le projet a débuté par un séjour au gîte de Faragous à Camarès avec Michel Julliard, artiste peintre, et Geneviève Sicard qui propose des ateliers d’écriture. Depuis ce séjour, le groupe d’artistes en herbe se retrouve une fois par semaine, le jeudi toute la journée, pour créer les œuvres exposées à l’Espace Culture. Ils sont partis à plusieurs reprises à la découverte de musées (comme le Musée Toulouse-Lautrec à Albi, le Musée Soulage…), les Carrières de Lumière aux Baux de Provence… à la rencontre d’œuvres de grands artistes dont ils se sont ensuite inspirés.

(Photo : © Gérard Rouquette)

Ils ont parfois eu l’occasion de faire le chemin inverse. Ainsi, la brebis inspirée par Hundertwasser a été réalisée avant que le Musée de Millau n’accueille une exposition de cet artiste l’été dernier. La rencontre avec les œuvres d’Hundertwasser a eu lieu après le travail de création, mais suite à un long travail de recherche. Grâce à leur investissement, un beau troupeau a vu le jour.

En découvrant la salle de l’Espace Culture, le petit groupe a également souhaité travailler sur des peintures et créations autour du cuir, en lien direct avec le travail sur la brebis. Noëlle Valgalier et Nicole Téron ont porté ce projet avec passion et conviction, avec peu de moyens, beaucoup de récupération et de système D.

Et au-delà du travail de création de grande qualité que tout le monde peut découvrir depuis lundi, c’est avant tout une formidable aventure humaine qui a permis aux patients de s’intégrer à un groupe, de s’ouvrir aux autres, de mieux communiquer et de créer du lien grâce à l’entraide et à une valorisation à travers l’art. Ce travail qui valorise le talent créatif de tous ces artistes permet de porter un autre regard sur la pathologie.

« Noëlle, Nicole et toutes les personnes qui ont créé ces œuvres, je tiens vraiment à vous remercier pour ce projet, votre démarche, votre investissement et cette superbe exposition qui montre concrètement à quel point la Culture est importante dans nos vies, s’est enthousiasmée Karine Orcel, adjointe à la culture, lors du l’inauguration de l’exposition. L’Art et la Culture permettent de créer du lien entre les hommes. L’Art et la Culture font du bien à l’âme et tout ce qui fait du bien à l’âme et à l’esprit fait du bien au corps et donc à l’homme et à l’humanité (…). Cette exposition colorée et joyeuse dégage un optimisme et une joie de vivre positifs dans la morosité ambiante au moment où les fêtes de fin d’année approchent et où le Festival Bonheurs d’Hiver va démarrer. Merci pour le Bonheur que cette exposition nous procure à tous. »

Les Zen Tondables. Entrée libre à l’Espace Culture de Millau du 3 décembre au 3 janvier, du lundi au vendredi de 10h à 12h et de 14h à 18h.

L’inauguration a eu lieu hier soir, en présence d’une partie des artistes, du Dr Gonzalès (avec le chapeau), de Karine Orcel, adjointe à la Culture, et de Jean-François Galliard, président du Conseil départemental (à droite).