Handball : Match nul décevant pour les – 18 filles 😬


L'Entente Millau-Séverac recevait ce dimanche à Sévérac les - 18 filles d'Albi.
 Après avoir gagné le match aller 20 à 12, Millau savait qu'Albi viendrait pour le match retour avec une forte envie de revanche. Et ce fut le cas.

Albi démarre la rencontre avec le couteau entre les dents, mais les filles de l’Entente répondent présentes et rendent coups pour coups aux Albigeoises.
 Les joueuses de l’Entente confondent cependant vitesse et précipitation.

Par des passes imprécises et des mouvements d’attaques trop précipités, l’Entente permet aux Albigeoises de rester au contact. La mi-temps sera tout de même sifflée sur le score de 12 à 10 pour Millau.


La seconde mi-temps démarre sur une grosse entame des joueuses de l’Entente qui prennent cinq buts d’avance pour mener 16 à 11. Malgré une défense individuelle sur Chloé, nos joueuses vont de l’avant et par une trop grosse envie sont réduites à 4 par deux expulsions de 2 minutes quasi simultanées.

Albi reprend alors confiance pour égaliser et même passer devant avec un + 2 au tableau d’affichage à la 45e minute. Les joueuses de l’Entente, après un temps mort judicieusement posé par leur coach, se remettent à scorer et reprennent un avantage de deux buts pour mener 20 à 18 à 1’30 de la fin du match.
 Et puis « patatras »… L’Entente se met à déjouer pour se retrouver menée 21 à 20 à vingt secondes de la fin du match.

Sur une dernière action pleine de désespoir, l’Entente Millau-Séverac obtient un jet franc direct sur le coup de sifflet final de l’arbitre.

Et là, Chloé, dans un état quasi second, décoche un tir qu’elle seule peut faire pour égaliser. 21 à 21, score final.

A noter, malgré un match qui reste dans l’ensemble décevant de la part de nos filles, le gros état d’esprit et la preuve d’un immense courage amené par un gros caractère des joueuses de l’Entente Millau Séverac.

Bravo à elles et rendez-vous samedi à 19h à Rignac pour un match qui vaudra son poids en cacahuètes.

Entente SOM HBC Millau sur Score n’co