Samedi 3 novembre, le Club Cyclo Millavois propose des randonnées cyclistes aux licenciés affiliés FFCT. Rendez-vous place de la Capelle devant la Maison des Grands Evénements, les départs s’échelonnant de 13h30 à 13h40.

Il est important, pour une bonne convivialité et pour le plaisir de tous, de débuter les sorties pendant la partie plate du parcours dans les vallées Tarn ou Dourbie à une allure modérée (25 km/h maximum) cela jusqu’au début de la première ascension du parcours.

  • Randonnée A Entre Deux Monts (parcours de la semaine dernière reconduit, randonnée personnalisable à souhait, 85 km, dénivelé + 1200 m) : Millau – Paulhe – Aguessac – Rivière – Fontaneille – Col Entre Deux Monts – Vézouillac – Col d’Engayresque – Sur la D94 direction Novis – St Dalmazy – Faire 2 km prendre à gauche direction Le Tensonieu – Au Tensonieu prendre à gauche puis à droite direction Puech Del Mouly – Emb D32 prendre à droite Le Massegros – Dir Boyne toujours sur la D32 – Bombes – Descente de Liaucous – Boyne – La Cresse – Paulhe – Millau.

De plus amples détails sur le parcours sont disponibles sur : http://clubcyclomillavois.fr (rubrique activité).

Le vélo, c’est votre meilleur ami !

Pédaler à moyenne intensité et de manière prolongée, c’est bon pour la santé physique et psychologique. Voici ses bienfaits après quelques semaines de pratique.

Vous vous habituez aux efforts physiques. Plus le corps fournit d’effort, plus il devient rigoureux et résistant. Les difficultés de tous les jours deviennent plus faciles.

Votre cœur se muscle. Grâce à l’entraînement, le cœur devient plus tonique. Il envoie davantage de sang dans les artères, tout en économisant l’énergie nécessaire à chaque contraction. S’il s’économise en battement par minute, il se ménage heure par heure, jour, semaine, mois, année…

Votre cerveau est boosté. Qui dit meilleure irrigation et meilleur approvisionnement en sang dit une meilleure oxygénation des neurones, stimulant ainsi leur croissance et diminuant leur dégénérescence .

Vous abaissez votre taux de sucre dans le sang. Les muscles consomment du glucose, entraînant une diminution du taux de sucre dans le sang. Un effet qui persiste après quelques heures après votre sortie vélo.

Un autre groupe du CCM, tous aussi souriant et heureux d’en avoir terminé avec la montée du Samonta.

Vous facilitez la perte de poids. Pour maigrir, les calories absorbées doivent être inférieures à celles dépensées. Le vélo contribue à accroître les dépenses énergétiques. Il est la seule manière de les accroître de manière volontaire.

Vous transformez la masse graisseuse en masse maigre. Au fil des sorties, vous augmentez votre métabolisme de base (besoins énergétiques « incompressibles » de l’organisme) et transformez la masse maigre en muscle. Plus vous vous musclez, plus votre MB est important. Vous brûlez ainsi plus et perdez du gras.

Vous avez une meilleure perception de vous. Se sentir bien, avoir une bonne condition physique, une silhouette tonique et de belles courbes favorise une image corporelle positive. Vous gagnez donc en estime de soi,  confiance en vous, etc.

Vous vous aérez la tête. Sport outdoor, le vélo a un impact positif sur le mental. Rien de tel que de prendre l’air pour « se changer les idées ».

Vous évacuez la fatigue nerveuse. Pédaler permet d’évacuer, de se défouler, d’oublier le stress, de prendre du recul… D’où une meilleure gestion des états de stress et émotionnels.

Vous améliorez la qualité de votre sommeil. Qui dit fatigue saine dit repos serein ! Le temps total de sommeil augmente ainsi que le sommeil lent profond (SLP). Le sommeil paradoxal et les veilles nocturnes diminuent. Le sommeil devient plus réparateur.