Millau : Lecture et barbecue au Théâtre de la Maison du Peuple

Le Théâtre de la Maison du Peuple de Millau vous propose un premier rendez-vous artistique avant l'ouverture de la saison 18-19. Lundi 17 septembre à 18h dans le hall du théâtre, et suite à la résidence de Cie Zart, Julie Pichavant proposera pendant 50 minutes une lecture performative autour d’un barbecue.

Déjà connue au Théâtre avec Les poissons ne posent pas de questions, Julie Pichavant poursuit son travail d’enquête, sur la thématique de la Mémoire.

La Cie Zart vous propose de partager un moment convivial et artistique autour d’un traditionnel Asado (barbecue). Amenez quelque chose à griller !

Elle nous propose ici de voir les prémices de sa nouvelle création Sorry for Paradise, qui interroge les processus d’effondrement et de résistance :

« Lors d’un voyage en Colombie j’ai interviewé Francisco. Il m’a raconté qu’enfant, il péchait souvent avec son père sur le fleuve Magdalena. Il a souvent eu l’impression de voir passer des visages sous la surface de l’eau. Son père l’a toujours rassuré : ce sont des reflets qui courent. Puis un jour, en longeant la berge du fleuve, son père s’est figé, il lui a fait un signe de la main : « ne bouge plus ». Des hommes armés jetaient des morceaux de corps dans le fleuve, des dizaines de morceaux de corps. Francisco n’est jamais retourné à la pêche, il est peintre dans la région du Quindío, il rencontre les familles des disparus et il peint le visage de l’absence. Il m’a offert un dessin de poisson. » Extrait du texte Sorry For Paradise – Julie Pichavant

Entrée libre