Transports urbains à Millau : Réseau Mio corrige le tir pour la rentrée

On se souvient que le Conseil de la Communauté du 14 juin 2017 a approuvé l’attribution de la nouvelle DSP Transports au groupement d’entreprises Transdev Montpellier / Autocars Causse pour assurer la gestion et l’exploitation du réseau urbain Mio, en lieu et place du groupe Keolis. Cette nouvelle délégation, qui a pris effet le 1er septembre 2017, s’étendra jusqu’au 31 décembre 2023.

L’occasion pour le nouvel opérateur de mettre en pratique le nouveau réseau de transports urbains voulu par la Communauté de communes : plus adapté à la réalité des besoins de transports de la population, optimisé au niveau des moyens consacrés (éviter les effets de bus vides en utilisant des bus plus petits), et surtout plus économique en réduisant significativement la contribution annuelle financière versée par la Communauté.

Aussi, depuis janvier 2018, de nombreux outils et supports d’informations ont été mis à la disposition des usagers :

  • le site www.reseau-mio.fr qui délivre toutes les informations nécessaires ;
  • l’espace e-boutique du site internet qui permet d’acheter, de chez soi, le titre de transport de son choix ;
  • le plan guide qui reprend les horaires et trajets des 3 lignes ;
  • les fiches horaires par ligne en format de poche.

Le réseau Mio a dans le même temps revêtu une nouvelle identité et fait évoluer son logo aux couleurs de la marque de territoire Style Millau.

A noter que les bus jaunes fluo, sujets au ternissement prématuré de leur peinture, vont connaitre un nouveau lifting avec un jaune moins agressif… 

Ce matin, dans les locaux de la Communauté de communes, un point a été fait avec les responsables de Transdev / Autocars Causse, les techniciens de la Communauté de communes et les élus concernés. « Après six mois de fonctionnement sur le nouveau réseau, le nouveau délégataire a su offrir un service plus adapté, s’est réjouit Gérard Prêtre, le président de la Communauté de communes. Certes, nous avons été beaucoup critiqués, mais nous avons essayé de nous adapter aux souhaits de la population. Et on note une progression au cours de ces six derniers mois. »

En effet, entre janvier et juin 2018, les bus du réseau Mio ont transporté 78.400 voyageurs pour une augmentation des recettes de + 7 % par rapport à la même période sur l’ancien réseau. Le coût de fonctionnement du nouveau réseau est de 685.000 €, soit une baisse de 20 à 25 % pour la collectivité, toujours par rapport à l’ancien réseau.

Les nouveautés de la rentrée

Tarifs scolaires en baisse

La Communauté de communes Millau Grands Causses a choisi de s’aligner sur les tarifs scolaires pratiqués par la région Occitanie, elle a pour cela voté un changement des tarifs scolaires à la baisse pour les scolaires de Millau et de Creissels, à la rentrée 2018 :

  • 90 € annuel pour le 1er et le 2e enfant (au lieu de 125 € pour le 1er)
  • 50 € annuel pour le 3e enfant,
  • Gratuit pour le 4e et les suivants, ou lieu de 50 € précédemment.

Cette baisse de tarifs s’applique aussi aux scolaires non desservis par le réseau urbain, des communes de la Communauté, pour qui les abonnements sont à effectuer directement auprès de la Région : www.laregion.fr/transports-aveyron-scolaire

Desserte de l’arrêt Beauregard

Depuis le printemps sur la ligne 2, les départs de 7h20 et 8h20 desservent aussi l’arrêt Beauregard pour permettre une dépose plus proche du Collège Marcel-Aymard.

Plus besoin de se déplacer à la gare routière !

Afin de simplifier les démarches de création de cartes d’abonnement scolaires et d’éviter aux usagers de se déplacer systématiquement en gare, un formulaire de demande a été mis en ligne sur www.reseau-mio.fr/tarifs/souscription-dun-abonnement-scolaire

Les usagers qui disposent déjà de leur carte sans contact peuvent directement recharger leur abonnement mensuel/trimestriel/annuel scolaire mais aussi leurs titres 10 voyages via la boutique en ligne.

Les titres de transport à la carte… sur sa carte

Depuis janvier 2018, les titres de transport sont « sans contact ». Exit les tickets cartonnés, tous les titres de transport peuvent être téléchargés sur votre carte : carnet de 10 voyages, abonnements…

Le carnet de 10 voyages (0,50 € le ticket), qui permet une correspondance gratuite pendant 45 minutes, est en vente en chargement sur sa carte via l’e-boutique, à la gare routière et dans les trois autres points de vente.

Les abonnements mensuels et trimestriels tout public (26 à 59 ans), jeune (moins de 26 ans), âge d’or (60 ans et +) sont tous en vente sur la e-boutique, à la gare routière et dans les trois autres points de vente.

Le billet à l’unité (plein tarif à 1 €), est en vente uniquement dans les bus.

Les 4 points de vente à votre disposition :

  • Gare routière – Place Francis Laborde (Millau)
  • Tabac-presse Multiservices – 3 avenue des Comtes d’Armagnac (Creissels)
  • La Civette – Place du Mandarous (Millau)
  • Librairie les Yeux fertiles – 40 avenue de la République (Millau)

www.reseau-mio.fr

Le site Internet du réseau sur lequel on trouve toutes les informations dédiées au réseau (plan, guide, horaire, actes…) et bien sûr l’e-boutique.

Desserte de l’arrêt Sémard-Gare

Depuis le printemps et le mois de juillet, la ligne 1 dessert ponctuellement l’arrêt « Sémard-Gare» pour permettre un accès plus aisé à la gare et aux ainés du Club de l’Amitié situé à proximité, avec une arrivée avant 14h et un départ aux alentours de 17h.

Desserte des hauts quartiers de Troussit

Depuis le printemps et à partir de la rentrée, le réseau Mio dessert les habitants des hauts quartiers de Troussit et le cimetière, vers le centre-ville de Millau en matinée et depuis celui-ci l’après-midi.

Supports d’informations papier

Ils sont disponibles à l’accueil de la Communauté, des mairies de Millau et de Creissels et des autres communes de la Communauté de communes, dans les trois points de vente, à la gare routière et autres lieux publics.

Bon à savoir 29 % des usagers du réseau plébiscitent le titre 10 trajets, qui ramène le voyage à 0,50 € soit une réduction de 50 % par rapport au titre unitaire. L’utilisation du titre unitaire reste néanmoins encore très présente, pour 23 % des voyageurs. Les abonnements hors scolaires, tous confondus, ne représentent que 17 % des voyages.