Saint-Léons : Le retour aux sources des Carnets de l’Aveyron

Du 14 août au 2 septembre de 15h à 19h (tous les jours), la Maison Natale de Jean-Henri Fabre à Saint-Léons accueille l’exposition photographique « Les carnets de l’Aveyron ».

Au cœur de l’été, partez sur les traces de ces grands hommes qui ont marqué leur époque grâce à une exposition photographique de Patrice Thébault, qui a illustré les Carnets de l’Aveyron.

Quels points communs entre le spécialiste des insectes Jean-Henri Fabre, le poète régionaliste François Fabié, le graveur fantastique Eugène Viala et l’artiste et homme politique Renaud de Vezins ?

Tous sont nés au XIXe siècle en Aveyron, entre plateau du Lévézou et collines du Ségala, et tous ont marqué de leur empreinte les lettres, les arts ou les sciences de leur temps. Ainsi sont nés « Les carnets de l’Aveyron », un coffret de quatre livres édités il y a quelques mois et disponible à la boutique de Micropolis.

Patrice Thébault, photographe

Il a suivi les pas de ces illustres Aveyronnais et approché leurs paysages intimes, du Lévézou au Ségala. Vous pourrez admirer ses photos, sur les traces de ces quatre personnalités, à la Maison natale de Jean-Henri Fabre ouverte uniquement en été de 15h à 19h.

Un retour aux sources

Exposer les photos, les images d’archives des Carnets de l’Aveyron à la Maison Natale, représente un réel retour aux sources d’une des personnalités marquantes des Carnets : Jean-Henri Fabre, né à Saint-Léons et devenu célèbre entomologiste.

En plus de cette belle exposition et de la connaissance de cet homme illustre, cela sera aussi l’occasion de découvrir son mode de vie, celui d’une modeste famille du XIXe siècle en Rouergue, de nombreux objets insolites, ses inventions ingénieuses, la collection de ses ouvrages ainsi qu’une belle exposition d’insectes naturalisés.

La Maison Natale de Jean-Henri Fabre ouverte 7j/7j de 15h à 19h jusqu’au 2 septembre. Elle est comprise dans le billet d’entrée de Micropolis ou en visite libre tarif adulte : 3 € et enfant : 2 €.