Début 2016, le syndicat départemental d’apiculture l’Abeille de l’Aveyron, avec le Syndicat Apiculteurs Midi-Pyrénées et d’autres associations, avait engagé une première action de piégeage : 2.136 fondatrices avaient été capturées.

Début 2017, cette opération a été renouvelée ; 12.345 jeunes fondatrices ont été capturées, 10.000 de plus que l’année précédente ! Cela s’est traduit, fin 2017, par des dizaines de millions de frelons en moins et un sérieux tassement du nombre de nids.

Même si certaines fondatrices capturées auraient pu rencontrer d’autres prédateurs et être éliminées par ailleurs, cette action a joué un rôle particulièrement important et prépondérant.

En ce début de printemps, et jusqu’aux premiers jours de juin 2018, l’Abeille de l’Aveyron relance une nouvelle action de piégeage.

« Nous voulons le faire savoir à un maximum d’Aveyronnais, affirment Jean-Louis Séguret et Alain Teissier. Merci à tous les piégeurs des années précédentes, apiculteurs ou non, de rester concernés et engagés, d’inviter famille, amis et entourage à participer à ce piégeage. Merci à tous les médias d’être nos relais. Plus nous serons nombreux plus notre action sera efficace. »

Le principe de remontées d’informations est identique aux années précédentes. Il suffit de noter le nombre de prises semaines par semaines et faire remonter le total des captures à :

L’Abeille de l’Aveyron, cellule frelon
Tél. : 06 78 12 19 49 ou 06 71 06 08 03.
Email : jean-louis.seguret12@orange.fr ou abeilledelaveyron@gmail.com

La garniture des pièges peut être un mélange de bière blonde, avec un sirop, grenadine ou autre, et un peu de vin blanc. Ce choix n’est pas exhaustif ; chacun peut se fabriquer ses propres appâts ; la plupart à base de sucre et autres boissons  peu  alcoolisées sont efficaces.

« Une fois encore notre mobilisation sera notre premier  élément de réussite. Nous avons les moyens de réussir une nouvelle fois. Soyez-en persuadés ! »