La Communauté de communes de Millau Grands Causses, compétente pour la collecte et le traitement des déchets ménagers et assimilés, a tenu une conférence de presse ce matin pour annoncer les changements à venir dans l’organisation de cette collecte.

Pour optimiser le service de collecte et améliorer significativement les conditions de travail de ses agents, la Communauté a souhaité la fin du travail de nuit. Concrètement, les tournées commenceront à 5h du matin au lieu de 3h, et prendront fin à 12h.

Autre nouveauté, la construction d’un nouveau local technique, implanté sur le parc d’activités Millau Viaduc. « Les locaux actuels sont indécents pour y accueillir du personnel », affirme Gérard Prêtre, le président de la Communauté de communes, qui avait déjà fait ce constat lors de son arrivée en 2014.

Da gauche à droite : Anne-Marie Chabert, directrice générale adjointe de la Communauté de communes, Alain Nayrac, commission environnement et gestion des déchets, Gérard Prêtre, président de la Communauté et Jérôme Hidoin. Ce dernier, un ancien militaire, a été recruté le 1er février pour renforcer l’équipe. Il aura en charge l’organisation des collectes.

Exit donc la zone de stockage à Creissels et les locaux du Centre Technique Municipal, place à des locaux flambants neufs qui seront mis en service le 14 mai. Actuellement, 15 agents sont dédiés à la collecte, répartis entre la collecte traditionnelle (12 agents) et la collecte avec le camion-grue pour les conteneurs enterrés et semi enterrés (3 agents).

Fin du travail de nuit et tournées modifiées

Jusqu’à aujourd’hui, les agents prenaient leur service à 3h du matin et terminaient leur journée de travail dès que leurs tournées étaient effectuées ; une pratique dite du « fini parti » à laquelle les services de l’Etat recommandent de mettre un terme, car elle est jugée particulièrement accidentogène et peu propice à la réalisation d’un service de qualité.

A l’issue d’un travail de concertation mené depuis 2015, il résulte que les les agents vont désormais travailler du lundi au vendredi, selon le principe de la journée continue de 7h, de 5h à 12h. La collecte sera effectuée également les jours fériés (ce n’est pas le cas aujourd’hui), à l’exception de Noël et 1er de l’An.

A partir du 14 mai, les agents devront aussi changer leurs habitudes de travail. Il leur faudra parcourir la rue dans les deux sens de circulation, côté pair et côté impair, cohabiter avec une circulation diurne, gérer la présence de cycliste et de piétons, et ne plus recourir aux marches-arrières pour traiter les impasses (les endroits de collectes de certaines impasses seront modifiés).

Quels changements pour les Millavois ?

Certains quartiers vont connaitre dès le lundi 14 mai une modification des jours et horaires de collecte. Les Millavois concernés par ces modifications vont en être informés grâce à la distribution d’un flyer dans leur boite aux lettres, entre le 30 avril et le 9 mai.

Dès aujourd’hui, vous pouvez aussi vous rendre sur le site www.cc-millaugrandscausses.fr (rubrique collecte des déchets) et indiquer votre adresse afin de connaitre les nouveaux jours de collecte.

Vous pouvez aussi cliquer sur le lien suivant, afin de télécharger la carte des nouvelles collectes.

LE PLAN DES NOUVELLES TOURNÉES

Du changement aussi pour la collecte des cartons réservée aux commerçants et entreprises

Cette collecte s’effectuera désormais en deux tournées distinctes, au lieu d’une.

  • Une le mardi entre 5h et 9h pour les entreprises situées à l’extérieur du centre-ville (incluant désormais la zone de l’Europe).
  • Une le mercredi de 5h à 9h sur la zone du centre-ville et du centre ancien.

Une attention toute particulière sera demandée aux commerçants et aux entreprises concernant le conditionnement des cartons, ces derniers passant désormais la nuit dehors.
« Il est certain qu’une période de rodage sera nécessaire pour que chacun trouve ses marques, les agents comme les usagers millavois, mais l’objectif est bien de parvenir à assurer cette transition avec le moins de perturbations possible, pour peu que chacun fasse preuve de civisme et de bons sens », avertissent les responsables de la Communauté de communes.

Et attention à ceux qui par exemple mettent leurs sacs au pied des conteneurs vides… « Nous allons effectuer des tournées avec la brigade de salubrité pour ouvrir quelques-uns de ces sacs », annonce Alain Nayrac.