Jusqu’au samedi 28 avril, Elie Sanfilippo expose ses aquarelles au Vieux-Moulin.

Nature, animaux, scènes de la vie humaine, vieilles machines, sport… l’artiste millavois ne s’interdit rien. « Avant, l’aquarelliste était plus ou moins cloisonné sur le paysage, explique le jeune retraité des sapeurs-pompiers. J’essaie de diversifier mes sujets et de ne pas me cloisonner ».

Autodidacte, Elie Sanfilippo n’a jamais pris de cours. « Pourtant, j’ai tout le temps peint, explique-t-il. Mais depuis une dizaine d’années, à force de persévérer, j’arrive à faire des choses. Depuis que je suis à la retraite, je travaille plus, donc je progresse dans ma technique ».

PLUS DE PHOTOS ICI

Un travail déjà salué en 2012, puisque ses aquarelles ont été récompensées à Artoulouse. L’artiste millavois a plus récemment eu l’honneur d’une page entière qui lui est consacrée dans la revue de référence « Pratique des Arts ».

Le vernissage de l’exposition a eu lieu jeudi soir. (Crédit photo : Gérard Rouquette)

«Je ne suis pas quelqu’un qui a beaucoup d’ambition, je n’expose pas beaucoup», souligne le peintre. « Mais c’est vrai que faire des expositions ça fait avancer… Ce n’est pas que j’aime Rodez, mais il va bien falloir que j’aille y exposer », sourit-il.

En attendant, les Millavois ont la chance de pouvoir admirer ses œuvres jusqu’au 28 avril au Vieux-Moulin.

Entrée libre tous les jours de 15h à 18h30, et le samedi de 10h30 à 12h et de 15h à 18h30.

Au milieu des aquarelles, deux œuvres peintes à l’huile. (Crédit photo : Gérard Rouquette)
(Crédit photo : Gérard Rouquette)
(Crédit photo : Gérard Rouquette)