Office de Tourisme Millau Grands Causses : La saison peut démarrer !

Hier soir, la « Team 2018 » de l’Office de Tourisme Millau Grands Causses organisait une réception conviviale pour marquer à la fois la fin du réaménagement des locaux et le lancement de la nouvelle saison touristique.

Environ 500 prestataires touristiques et partenaires étaient invités (hébergeurs, campings, restaurateurs, événementiels…), entre 18h et 21h, à faire une visite guidée des nouveaux locaux et de la nouvelle organisation, ainsi qu’à découvrir les nouveaux supports de communication élaborés par l’équipe de l’office.

« Les gens ont répondu à l’appel, ce qui montre qu’ils sont proches de leur office de tourisme », assure Elodie Platet, vice-présidente de la Communauté de Communes Millau Grands Causses, déléguée au tourisme.

Gérard Prêtre, Président de l’Office de Tourisme et de la Communauté de Communes Millau Grands causses, Elodie Platet, vice-présidente de la Communauté de Communes, déléguée au tourisme et Lætitia Raisin-Robert, responsable du pôle communication de l’office.

«Pour cette nouvelle saison, nous avons édité des supports papiers, bien sûr, mais le plus gros volet de notre travail a été dans le domaine du digital, c’est un gros challenge », explique Lætitia Raisin-Robert, responsable du pôle communication de l’office. « Il faut savoir que le premier accueil des touristes ne se fait pas à l’accueil, mais sur le web. Il ne s’agit pas seulement de notre site Internet, il a fallu revoir tout un écosystème : le site, les réseaux sociaux, les blogs, les plateformes de réservation… On ne peut pas lutter contre les plateformes du type Booking.com, TripAdvisor ou Airbnb. Alors on travaille avec eux, de façon à ce que nos prestataires soient bien référencés.»

« Nous n’avons pas fait que repeindre les murs cet hiver, affirme Lætitia Raisin-Robert. Nous avons aussi travaillé sur les missions de chacun, sur les postes de travail de nos collaborateurs (ndlr : ils sont une douzaine). Il faut que l’on s’adapte sans cesse à la consommation touristique ».

Quant à l’arrivée des touristes, en cette période de vacances de printemps, « les réservations se font à la dernière minute, selon la météo… », sourit Lætitia Raisin-Robert en levant les yeux au ciel. Mais selon les premiers retours des professionnels, la saison 2018 ne s’annonce pas si mal…