Après un hiver dédié à la préparation physique, un travail avec les partenaires techniques sur la mise au point des vélos et après avoir effectué des stages avec leurs équipes respectives (en Espagne pour Marine et du côté des USA pour Rudy), il était temps de faire quelques courses de préparations avant la première grosse échéance qu’est la coupe du Monde de Lošinj en Croatie mi-avril.

Rudy et Marine Cabirou ont commencé la saison le premier week-end de mars par une belle course organisée à Brioude (43). Une vraie petite Coupe de France avec une bonne partie du gratin national… Marine Cabirou s’est imposée en Elite Dame avec de beaux passages aériens ! Coté hommes, Rudy Cabirou a pris une belle 6e place, juste le temps de prendre en main son nouveau vélo pour cette saison !

Le week-end dernier, c’était du côté de Barcelone, à Sant Andreu de la Barca, que tout le monde se retrouvait pour le « Gran Premi UCI de Barcelone », une course au niveau très relevé tant les pilotes internationaux étaient présents !

Le podium de Rudy Cabirou.

Le samedi, sous un beau soleil, les runs s’enchainent, Rudy et Marine sont en confiance et sont très motivés pour la course du lendemain. Après un premier run très prometteur pour Rudy, il a à cœur de bien faire pour la manche finale. Malgré cela, il lui manquera seulement quelques dixièmes pour décrocher la victoire ! Il prend tout de même une 3e place très satisfaisante et très encourageante pour la suite.

Un autre pilote Millavois était présent ce week-end-là en Espagne, il s’agit de Dylan Levesque qui prend une belle 7e place.

Chez les dames, Marine Cabirou est annoncée comme la favorite. Dès la première manche, elle confirme qu’elle est la plus rapide sur cette piste courte mais très intense. Elle fait une deuxième manche très fluide comme à son habitude, avec en prime un chrono très encourageant qui se rapproche de plus en plus de celui des hommes. Marine est bel et bien en forme en ce début de saison, elle engrange de la confiance et des victoires !

Une belle entame de saison, le travail de mise au point du matériel se poursuit, et les premières grandes échéances arrivent à grands pas. Les pilotes millavois montrent qu’il faudra compter sur eux…