Samedi 3 février, le collège Marcel-Aymard de Millau ouvrait ses portes aux futurs élèves de sixième (et à leurs parents). Un bon moyen pour les actuels CM2 de mettre un pied dans la cour des grands, et de démystifier leur future arrivée dans ce qui est, avec ses 1160 élèves, l’un des plus grands établissements de la région Occitanie.

De 8h30 à 13h, des petits groupes d’une vingtaine de personnes étaient constitués dans le hall du site Moulin (le « grand collège »), et après un accueil par le principal Jean-Pierre Delage ou la principale adjointe Valérie Lacure, ils étaient guidés dans les méandres de l’établissement par les professeurs.

Arrivée du lycée Jean-Vigo cette année, la principale adjointe Valérie Lacure se félicite de la diversité de l’offre de l’établissement public millavois. Que ce soit le choix des langues (anglais, espagnol, allemand, chinois et occitan) ou des activités sportives (le collège offre des classes à horaires aménagés en partenariat avec les clubs de football, rugby, natation, gymnastique et les écoles de danse), elle souligne « la volonté de richesse de choix que l’on trouve dans les grandes villes ».
Après l’accueil dans le hall du site Moulin, parents et élèves sont dirigés vers le site Cossé (le « petit collège » des 6e), où une première étape les mène dans les locaux des classes SEGPA (Sections d’enseignement général et professionnel adapté). Une voie parallèle à l’enseignement général, qui accueille au collège Marcel-Aymard une cinquantaine d’élèves. « Si les 8 élèves de 6e sont intégrés dans les autres classes, des classes distinctes sont aménagées pour les autres niveaux », explique Thierry Medoukali, professeur principal des 3e SEGPA. Après des CPA, bac pro, ou contrats d’apprentissage, cette ouvre principalement vers des projets professionnels dans le monde de la mécanique, de la coiffure, du commerce, de l’esthétique…
Cette journée portes ouvertes permet aux enfants de CM2 de découvrir leur futur établissement, et aux parents de faire un retour en arrière de quelques années…
Nicolas Costes, professeur d’EPS, présente l’offre sportive du collège Marcel-Aymard, avec ses sections sportives rugby et APPN (activités physiques de pleine nature), des options de 3h intégrées dans l’emploi du temps des collégiens.
Laurent Petit présente le programme des futurs 6e en histoire-géographie.
Ambiance studieuse, samedi matin, au collège Marcel-Aymard…
Passage obligé dans les locaux de la restauration scolaire.
Les membres de l’association FCPE (Fédération des Conseils de Parents d’Elèves) tenaient un stand dans le hall du site Moulin. « On essaie de relancer la FCPE, qui est en baisse d’adhérents et de parents. C’est la seule fédération qui reste à Millau ! », confie son président, Philippe Tornos. Rappelons que la fonction de la FCPE est de représenter les parents au sein de l’établissement (que ce soit au conseil d’administration ou aux conseils de classes). « On essaie par exemple de faire pression pour le remplacement rapide des professeurs absents, souligne Philippe Tornos. On fait le lien entre les parents et l’administration ».
Le collège Marcel-Aymard bénéficie d’équipements spécifiques pour les classes de sciences.
Même absente, Karine Pujol, professeur d’allemand, a participé à ces portes ouvertes. Elle a enregistré une vidéo diffusée dans la salle Emma-Calvé du collège pour présenter les attraits de la langue de Goethe.
Un groupe à la présentation de la section des langues vivantes.