Education

Collège Jeanne d’Arc : La rentrée en 6e, une transition toute en douceur

Tout comme son homologue du public, l’établissement privé sous contrat Jeanne d’Arc ouvrait les portes de son collège, samedi 3 février. Accueillis au restaurant scolaire par la directrice Claire Vigné (avec café, jus d’orange et fouace), parents et futurs 6e étaient pris en charge par deux professeurs pour une visite guidée et commentée de l’établissement.

Après avoir déambulé par la salle de la Pastorale, le gymnase, et le CDI, chaque groupe était amené sur le site de l’école primaire du Sacré-Cœur qui accueille les classes de 6e avec une grande cour réservée aux collégiens, une salle d’étude spécifique, une salle d’art et de SVT et surtout une salle attribuée à chaque classe. En effet, en 6e, ce sont les professeurs qui se déplacent entre chaque cours et non les élèves, qui ont une seule classe attribuée pour toute l’année scolaire. Une façon d’assurer une meilleure transition avec l’école primaire, la classe de 6e étant, rappelons-le, la dernière année du cycle 3 qui regroupe les classes du CM1, CM2 et 6e.

Au cours de l’année de 6e, les élèves découvrent progressivement le site du collège (5e à 3e) en se rendant dans les salles de techno, au CDI, au restaurant scolaire ou au gymnase. « Les élèves ne se déplacent jamais seuls entre les deux établissements, souligne Claire Vigné. Ils sont toujours encadrés par au moins un adulte de l’établissement. »

C’est la directrice Claire Vigné qui accueillait les parents à l’occasion de ces portes ouvertes. Elle n’a pas manqué d’évoquer le caractère spécifique de l’établissement millavois, qui, comme toutes les écoles privées catholiques sous contrat d’association avec l’Etat, est sous tutelle congréganiste des Sœurs de Saint-Joseph. « La première des valeurs enseignées ici, c’est le respect de l’autre », a-t-elle souligné.
Laurence Lours, directrice adjointe du collège, a expliqué le fonctionnement général de l’établissement dans la salle de la Pastorale (l’animation pastorale est un moyen, pour les élèves volontaires seulement, d’approfondir sa foi). Mme Lours a notamment rappelé les différents temps qui permettent d’accueillir les élèves de 6e : « En plus de cette journée portes ouvertes, nos futurs élèves auront un rendez-vous d’inscription individuel, l’occasion au cours de leur année de CM2 de passer une journée en classe de 6e, une réunion d’information prévue le mercredi 20 juin à 18h15, une journée de rentrée conviviale entre parents, enfants et équipe éducative, et enfin une journée « hors les murs » pour faire connaissance. »

Dans les classes du site du Sacré-Coeur, certaines explications sur le programme des matières enseignées étaient données par des élèves de 6e.
En 6e, les élèves ont une salle attribuée. Ce sont les professeurs qui se déplacent entre chaque cours.

« A Jeanne d’Arc, parce que je veux un cadre »

Aimée Vercruysse et son fils Ethan.

« Ethan est actuellement dans une école primaire publique, mais je souhaite l’inscrire au collège Jeanne d’Arc, parce que je veux un cadre », commente Aimée Vercruysse qui vient de pré-inscrire son fils Ethan dans l’établissement privé. Déçue par le public et « son encadrement parfois un peu laxiste », elle trouve l’endroit « plus sécurisant qu’à Marcel-Aymard ». « Il me semble qu’ils proposent plus de choses ici, que ce soit au niveau culturel ou sportif, note cette maman. En plus, on a été super bien accueillis, très bien renseignés et on sent déjà leur implication ». Ethan, lui, pense que « le collège est grand » et que « c’est quand même stressant de rentrer en 6e. » « Mais les professeurs vont nous apprendre des choses nouvelles ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
X