Ce n’est pas vraiment une surprise ! Comme tous les ans à cette période, l’Etat a rendu publique la hausse du coût des péages sur les autoroutes françaises, qui sera effective le 1er février. Le péage du Viaduc de Millau ne déroge pas à la règle.

A partir de jeudi, emprunter le célèbre monument coûtera 8,30 € par véhicule, soit une augmentation de 30 cts. Pour les autres types de véhicules, les tarifs sont aussi revus à la hausse :

  • Deux-roues : 5,10 € (soit une augmentation de 20 cts)
  • Caravanes et utilitaires : 12,40 € (soit une augmentation de 40 cts)
  • Autocars et camions : 28,20 € (soit une augmentation de 80 cts)
  • Poids lourds : 36,70 € (soit une augmentation de 1 €)

Une hausse des tarifs « calculée à l’aide d’une formule de révision prévue au contrat de concession qui prend en compte l’indice des prix à la consommation (hors tabac) au mois d’octobre 2017 », assure la Compagnie Eiffage du Viaduc de Millau (CEVM) dans un communiqué. En 2017, et pour la première fois, plus de 5 millions de véhicules ont franchi le péage du Viaduc de Millau (+7% pour les poids lourds, +0,2% pour les véhicules).