Actualité

Amicale des Millavois de Paris : Bientôt une antenne à Millau

Dimanche 28 janvier, 110 ans après la création de l’association, une centaine de Millavois de Paris se sont réunis au restaurant l’Auberge Aveyronnaise, d’abord le matin pour l’assemblée générale sous la présidence de Benoît Cuturello, puis à l’occasion d’un déjeuner et du quine qui mettait à l’honneur une trentaine de produits issus pour la plupart des commerces millavois.

(Photo : Amicale des Millavois de Paris)

Le président de l’amicale a remercié les adhérents de rester fidèle à l’association et aux valeurs de l’amicalisme : « L’Amicale des Millavois de Paris représente plus d’un siècle de traditions, de convivialité, de solidarité entre les membres et avec Millau ; et aujourd’hui nous vivons justement un moment dans la pure tradition des amicales aveyronnaises ».

(Photo : Amicale des Millavois de Paris)

Benoît Cuturello propose de se replonger dans l’histoire de l’association pour mieux dessiner l’avenir : « Une association avec une telle longévité force le respect. Vous êtes, chers membres, les témoins de la belle histoire de l’Aveyron à Paris ; comptez sur l’ensemble du bureau qui va continuer à faire vivre ces traditions, tout en apportant des innovations nécessaires au développement de liens plus importants avec le Sud-Aveyron d’une part et à l’attractivité de l’association d’autre part ».

Et le président de faire référence à l’organisation l’an dernier des premières rencontres économiques Aveyron-Paris ou encore au partenariat noué avec le Cnam de Millau et celui de Paris pour l’organisation de deux conférences sur les problématiques et les défis de la ruralité.

Lors de l’AG, les adhérents ont dû se prononcer sur l’évolution du nom de l’association et le principe de la création d’une antenne de l’amicale sur Millau afin de réunir les anciens Millavois de Paris revenus et les Parisiens de Millau. Ces deux projets ont été adoptés à l’unanimité. Un nouveau nom sera proposé et soumis au vote avant la fin de l’année et Benoît Cuturello organisera en février un dîner sur Millau afin de lancer officiellement l’antenne locale de l’association.

(Photo : Amicale des Millavois de Paris)
(Photo : Amicale des Millavois de Paris)

Le secrétaire de l’Amicale, Christian Tuffery, a indiqué que tout au long l’année, le 110e anniversaire sera célébré et qu’en octobre prochain une grande soirée est prévue. Le secrétaire, organisateur du quine, a également tenu à remercier les commerçants de Millau qui ont été partenaires.

Les adhérents ont ensuite approuvé le rapport moral et le rapport financier présenté par le trésorier Jean Gioia. Ensuite, Georges Nalbanti a présenté les différentes sorties de l’année et notamment une visite exceptionnelle de l’Assemblée nationale en présence d’Arnaud Viala, Député de l’Aveyron, le 4 avril prochain.

 

Enfin, toujours au niveau des activités, Marilise Miquel, vice-présidente de l’amicale, organisera prochainement une soirée œnologie sur Paris. Le bureau de l’amicale a été réélu pour 1 an et se voit renforcé par deux nouveaux membres : Bastien Célié et Alexia Nalbanti.

A noter que l’association voit sa situation financière s’améliorer notamment grâce au succès du quine de dimanche dernier et aux partenariats avec les commerçants de Millau. Par ailleurs, le nombre d’adhérents est en progression par rapport à l’an dernier, preuve que cette amicale plus que centenaire n’a pas dit son dernier mot.

Bref historique

Le 24 octobre 1908, les Millavois expatriés à Paris créaient l’association « Les Millavois à Paris, société amicale de solidarité ». Les Aveyronnais originaires de Millau et ses alentours montant à Paris pour y réussir, tel Rastignac dans le roman « Le Père Goriot » de Balzac, voulaient alors à l’époque se servir de la loi parue 7 ans plus tôt afin de structurer la solidarité aveyronnaise au sein d’une association. Ils montraient également leur attachement au « pays » natal et les liens éternels avec lui. En quelques années, plusieurs centaines de Sud Aveyronnais – Parisiens intègrent l’association et se réunissent à l’occasion de banquets, sorties récréatives ou encore soirées de bal. Certains évènements réunissaient jusqu’à 500 convives. En 1924, l’association comptait toujours plusieurs centaines de membres et avait comme présidente d’honneur la cantatrice millavoise mondialement connue, Emma Calvé. A part les deux guerres mondiales qui ont stoppé les activités de l’Amicale, cette dernière n’a jamais cessé de réunir les adhérents jusqu’en 1973, date à partir de laquelle elle semble avoir connu une période de sommeil.
Un repos de courte durée, puisque c’est dans les années 1980 que l’Amicale se réveille sous l’impulsion de Gérard Paloc et de Jean Pic, notamment.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
X