Club cyclo : De Saint-André à Revens et le Tour du Liquier

Dans la montée de Saint-André-de-Vezines.

Samedi 3 février, le Club cyclo millavois propose des randonnées cyclistes aux licenciés affiliés FFCT. Les départs s’échelonnent de 13h30 à 13h40, place de la Capelle, devant la Maison des Grands Evénements.

  • Parcours 1 : De Saint-André à Revens. Randonnée personnalisable. Distance 80 km. Dénivelé + 935 m.
  • Parcours 2 : Le Tour du Liquier. Randonnée unique personnalisable. Distance 73 km. Dénivelé +664 m.
Les randonnées passent souvent par la vallée de La Dourbie. Ici un arrêt des Cyclos millavois pour obtenir un regroupement.

Nous commençons la randonnée sur la route entre les communes de Massebiau et du Monna. En cherchant un peu et en dirigeant votre regard un peu plus haut sur votre gauche, vous apercevrez les ruines du château de Pépissou. Probablement élevé au XIe siècle, il se présente sous la forme d’une roque élevée au-dessus de la Dourbie.

Perché sur un rocher du causse, tentant de survivre aux grands arbres, ce vieux château solitaire se désespère de ne point voir de touristes férus de ruines médiévales. Les vestiges qui subsistent, une tour quadrangulaire élevée sur un rocher abrupt, ainsi que la forme des baies suggère que le château de Pépissou appartient au groupe des roques (roca). La première famille connue y est attestée en 1110 par une donation faite par « Rainelmi Raimundi de Castro Molnar » en faveur de l’abbaye de Saint-Guilhem.

A la fin du 12e siècle et jusqu’au 14e siècle, il devient une coseigneurie dont les coseigneurs sont assez mal connus. Le château semble abandonné avec la disparition de cette famille. Le château apparaît ainsi ruiné à la fin du 14e siècle, d’après un acte notarié précisant la situation d’un bois « sous le château ruiné de Pépissou ». Il est sans doute concurrencé par le château voisin du Monna (en amont).

De plus amples détails sur le parcours sont disponibles sur: http://clubcyclomillavois.fr (rubrique activité).